« Hippo » : Une femme victime de grossophobie dans un Starbucks à Londres

La grossophobie est de plus en plus dénoncée sur les réseaux sociaux et dans les médias. Nadia Khan, une Londonienne, a été victime de grossophobie alors qu’elle commandait une boisson au barista de Starbucks.

>> À lire aussi : La « plus grosse fille de l’école » est aujourd’hui payée pour manger devant sa webcam

Quand Nadia devient « Hippo » à cause de son poids

Nadia Kahn voulait prendre un café avec sa mère dans un Starbucks, à Londres, lorsqu’elle fait une expérience déplaisante. Un employé de l’enseigne, qui a pris sa commande, aurait écrit « Hippo » sur son mug en plastique. « Quand j’ai eu mon verre, j’ai remarqué ‘Hippo’ , mais je l’ai considéré comme une écriture vraiment mauvaise » explique le collègue du barista, qui a donné le verre à Nadia. Un terme grossophobe que sa mère remarque rapidement, et qui n’hésite pas à affronter l’employé.

>> À lire aussi : Pornographie ou grossophobie ? Instagram supprime les photos de cette blogueuse taille 54 en sous-vêtements

Sa mère prend sa défense et l’enseigne répond

Sans attendre, la mère de Nadia se rend devant l’employé qui aurait écrit « Hippo » sur le gobelet, et lui lance « qu’il devrait traiter les clients avec respect, peu importe sa taille, sa graisse ou autre » relate Nadia au Mirror. De son côté, l’enseigne se serait excusée auprès de la cliente, et un porte-parole a déclaré : « Nous avons une longue tradition de contacts avec nos clients en écrivant leurs noms sur nos gobelets » avant d’ajouter : « Cet incident n’est pas révélateur de l’environnement accueillant que nous souhaitons offrir dans nos magasins et nous nous sommes excusés directement auprès du client » .

>> À lire aussi : Même sans bras, cet homme va acheter son café au drive-in du Starbucks ! (VIDEO)

 

En savoir plus sur : - - -

Publié par Jessy le 03 Sep 2019
0