Une fille de 13 ans est victime d’un viol collectif, mais le pire reste à venir…

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Viol collectif : la fille a dû vivre un calvaire

Âgée de seulement 13 ans, cette jeune fille a vécu le pire pour une enfant : un viol collectif. En décembre 2016, elle a suivi un homme qu’elle connaissait dans son appartement, pour jouer aux jeux vidéo. D’après ce qu’elle avait dit aux policiers, la petite fille connaissait « personnellement » l’un des jeunes hommes qui lui a demandé d’entrer. Ses amies étaient venues avec elle, cependant, elles ont subitement quitté l’appartement lorsque la jeune fille était allée dans la salle de bain.

 

D’après les autorités, six hommes étaient présents ce jour-là. Parmi eux, deux jeunes hommes ont apparemment forcé la jeune fille à sortir de la salle de bain et venir dans une chambre où les 4 autres hommes attendaient. Les 6 jeunes hommes ont alors forcé la jeune fille à avoir des rapports sexuels avec chacun d’entre eux, chacun leur tour…

Vous pouvez découvrir les visages de ses agresseurs dans notre vidéo.

 

Les agresseurs « sanctionnés »

Parmi les six agresseurs, deux d’entre eux ont été accusés du viol de la jeune fille. Ils se nomment Tommy Williams et Clarence Willimans et sont âgés respectivement de 20 et 19 ans et sont tous les deux frères. Le viol collectif s’est d’ailleurs « déroulé entre frères et cousins ». En effet, les 6 individus étaient tous de la même famille.

 

Lorsque la sentence a été proclamée, la famille a clamé son indignation. Le grand-père de la jeune fille était complètement écoeurée que les autres jeunes hommes ne soient pas inculpés. La grand-mère de la victime a aussi exprimé sa colère. Elle a affirmé que sa petite fille n’aurait sûrement jamais d’enfant. Vu ce que ses agresseurs lui ont fait subir.

 

Quant aux accusés, un seul s’est exprimé, et il aurait peut-être mieux fait de se taire… Lors du procès, il s’est excusé auprès de la famille et a affirmé : « si j’avais su qu’elle était mineure, ce ne serait jamais arrivé ». Rassurant…

 

Les visages de ses individus sont disponibles dans notre vidéo.

Publié par Jeanne T. le 16 Avr 2018
 
0