Homophobie : huit hommes condamnés à deux ans de prison car ils sont homosexuels

En Mauritanie, huit hommes ont été condamnés à deux ans de prison, suite à leur apparition dans une vidéo, alors qu’ils étaient à une soirée gay dans un restaurant. Dans un pays interdisant l’homosexualité, la justice a tranché, et les huit hommes ont tous été condamnés pour « actes contraires à la morale » .

>> À lire aussi : Féminisme, couleur de peau ou homosexualité : si l’année 2020 se plaçait sous le signe de l’ouverture d’esprit ?

Mauritanie : huit hommes condamnés car ils sont homosexuels

Dans la ville de Nouakchott, en Mauritanie, huit hommes se sont retrouvés dans un restaurant, à l’occasion d’une soirée présentant à priori un mariage homosexuel. Alors que la soirée se passe bien, les participants prennent des vidéos ensemble. Une vidéo les montrant à cette soirée gay a été diffusée, mettant les huit hommes dans une situation embarrassante. Arrêtés par les autorités, la justice mauritanienne les a condamnée à deux ans de prison pour « actes contraire à la morale » , comme l’indique leur avocat et Human Rights Watch.

La vidéo est très rapidement devenue virale en Mauritanie et dans les pays voisins, alors que la politique actuelle est une république islamique d’Afrique du nord-ouest, qui interdit formellement les actes homosexuels, et basée sur la charia, comme le rappelle 24 heures. Selon la police, la fête en question était finalement une « célébration de l’anniversaire d’un homosexuel à laquelle il n’avait invité que ses semblables » .

Homophobie

>> À lire aussi : Homophobie : le refuge dévoile un nouveau spot bouleversant contre l’homophobie au sein de la famille

Dix personnes interpellées, le propriétaire du restaurant acquitté !

Au total, pas moins de dix personnes ont été interpellées par la police, et traînées devant la justice mauritanienne. Le procès des huit hommes s’est fait en toute discrétion le 30 janvier dernier devant le tribunal correctionnel de Nouakchott. Huit hommes ont « écopé de deux ans de prison ferme » , révèle l’avocat Mohamed Ould Obeid à l’AFP, alors qu’une femme a été condamnée à un de prison avec sursis. L’avocat des huit hommes a également spécifié que le propriétaire du restaurant a été acquitté, et qu’il a fait appel au nom de ses clients, comme le rapporte 24 heures.

En Mauritanie, la loi concernant les « comportements homosexuels entre musulmans majeurs » est basée sur la charia. L’homosexualité, ou tout comportement qui s’en approche, sont considérés comme des « actes contre-nature » , et peut être punis de sanctions lourdes telles que la peine de mort.

>> À lire aussi : Homophobie : une femme demande à changer son vote car le candidat qu’elle soutient est gay ! (Vidéo)

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Jessy le 13 Fév 2020
0