Hugo Clément soutient le projet Rewild voulant racheter un zoo et le transformer en centre de réhabilitation de la faune sauvage !

Hugo Clément nous l’a prouvé plusieurs fois, c’est un journaliste engagé. Ce dernier décide de mettre un coup de projecteur sur un projet qui l’a beaucoup touché : l’association Rewild, dans le Morbihan, veut racheter un zoo afin de sauver un maximum d’animaux captifs. Le journaliste fait un appel sur les réseaux sociaux !

>> À lire aussi : Ce Tunisien fabrique des prothèses pour animaux handicapés !

Hugo Clément : le journaliste appelle à la mobilisation

« Aidons Rewild à acheter un zoo pour le transformer en centre de réhabilitation de la faune sauvage. Objectif à terme : libérer le plus possible d’animaux captifs » . Voici les mots que les internautes ont pu lire sur le Twitter d’Hugo Clément, le 18 décembre dernier. Le journaliste de France 2, engagé dans l’écologie, accompagne son tweet d’un reportage qu’il a produit pour son émission « Sur le front » . Un projet qui semble beaucoup tenir à coeur du journaliste, qui voudrait récolter 600 000 euros afin de racheter le zoo de Pont-Scorff, dans le Morbihan, afin d’aider les 560 animaux qui y séjournent. Mais pourquoi racheter un zoo avec des animaux en captivité ? « Ils seront remis en liberté dans leur milieu naturel après un programme de réadaptation ou envoyés dans des sanctuaires dans leur pays d’origine, lorsqu’une remise en liberté n’est pas envisageable » informe alors le journaliste.

>> À lire aussi : Scandale au Zoo d’Amnéville : le cadavre d’Olaf, l’ours polaire, envoyé à la déchetterie

Une initiative applaudie et soutenue !

Sur Twitter, les internautes montrent déjà un soutien énorme pour l’association Rewild et cette initiative. En partageant le projet, et l’accompagnant d’un reportage, le journaliste a su convaincre et rallier beaucoup de citoyens à la cause, puisque la cagnotte qui a été mise en ligne pour le rachat du zoo a déjà récolté plus de 100 000 euros en 24 heures, et certaines célébrités soutiennent le journaliste dans sa démarche. Sur son compte Twitter, Stéphane Berne a également rejoint le projet, et appelle les internautes à soutenir le projet. Si le zoo est racheté, le site permettra également de devenir une « plateforme transitoire pour d’autres animaux sauvages saisis par la justice, qui n’ont aujourd’hui nulle part où aller » . Un projet donc très ambitieux, défendant la liberté des animaux sauvages.

>> À lire aussi : L’éprouvant teasing d’Hugo Clément face au massacre des dauphins globicéphales aux îles Féroé !

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Jessy le 18 Déc 2019
0