Un espagnol escroque Amazon de plus de 300 000 euros en trompant le système de retour des colis !

Les commandes en ligne sont un gain de temps considérable lorsqu’on est pressé par le temps. Un cadeau de dernière minute, la flemme d’aller dans les magasins ou juste parce qu’on n’aime pas le monde, commander en ligne est la meilleure option. Un Espagnol de 22 ans a arnaqué Amazon de 330 000 euros. De quoi énerver le géant du commerce en ligne…

>> À lire aussi : Un livreur Amazon jette un colis… mais on le comprend ! (vidéo)

Il escroque Amazon de plus de 300 000 euros

À 22 ans, un jeune Espagnol ne s’attendait pas à être célèbre grâce à une escroquerie. Alors que ce dernier commandait beaucoup sur Amazon, il a réussi à les escroquer de plus de 300 000 euros. Ce serait la plus grosse somme volée à Amazon en Europe. Pour ce faire, le jeune homme à trompé le système de vérification des retours colis de la société. Mais comment peut-on escroquer une si grande entreprise ? Le jeune Espagnol avait une technique simple et efficace pour y parvenir. Il se faisait rembourser ses commandes en les remplaçant par de la terre.

>> À lire aussi : Leboncoin : Une mère de famille condamnée à deux mois de prison ferme pour plusieurs escroqueries

Une arnaque astucieuse

Un subterfuge aussi fourbe qu’efficace, puisqu’il a réussi à détourner 330 000 euros au géant du commerce en ligne, qui n’y a vu que du feu. Mais comme toute bonne chose a une fin, la firme a fini par avoir des doutes sur l’honnêteté du client. Finalement, la plateforme de logistiques barcelonaise se rendra compte de l’escroquerie, surprise de voir autant de retour pour un seul client. L’idée était pourtant bonne. À chaque commande, l’espagnol remplaçait le contenu du colis par de la terre, avec un poids identique au produit de base. Il profitait de l’offre Amazon, proposant un renvoi gratuit des colis dans un délai de 30 jours après la livraison, comme le rapport LCI. Arrivé à la plateforme des renvois, le colis est simplement pesé afin de vérifier que ce dernier ne soit pas vide, mais il n’est pas ouvert. Une arnaque qui a coûté plus de 300 000 euros à la société, qui sera plus vigilante à l’avenir.

>> À lire aussi : 260 000 euros détournés par une employée de Pôle Emploi spécialisée dans la … fraude fiscale !

Publié par Jessy le 04 Aug 2019
0