Les images chocs de l’intrusion de manifestants au Ministère de Benjamin Griveaux avec un engin de chantier (vidéo)

Publié par Elsa le 06 Jan 2019

Samedi 5 Janvier, pendant l’acte 8 des gilets jaunes, des heurts ont eu lieu. Et des manifestants sont entrés dans un ministère en faisant usage de la force.

« Ils ont attaqué la maison France » réagit Benjamin Griveaux

Tout s’est passé aux alentours de 16h30 Samedi 5 Janvier lors de l’acte 8 des gilets jaunes. Des individus qui pour certains portaient des gilets jaunes sont entrés par effraction dans le ministère en utilisant un engin de chantier comme bélier.

 

Une fois à l’intérieur de la cour, ils n’ont pas pu entrer dans les bureaux mais ont vandalisé trois véhicules. L’officier de sécurité a exfiltré Benjamin Griveaux qui était en entretien dans son bureau.

« Ce n’est pas moi qui suis visé, c’est la République », par « ceux qui souhaitent l’insurrection, renverser le gouvernement », mais « la République tient debout », a estimé le porte-parole auprès de l’Agence France-Presse.

 

 « C’est inacceptable et j’espère que les vidéos permettront d’identifier et de poursuivre les auteurs, et qu’ils seront très très durement condamnés. Ce qu’ils ont cassé aujourd’hui ce n’est pas mon ministère, ils ont cassé un bâtiment qui appartient aux Français. Ce n’est pas moi qui suis propriétaire de ma charge, ce sont les Français »

 

Emmanuel Macron a lui aussi réagi sur Twitter : « Une fois encore, une extrême violence est venue attaquer la République – ses gardiens, ses représentants, ses symboles. Ceux qui commettent ces actes oublient le cœur de notre pacte civique. Justice sera faite. Chacun doit se ressaisir pour faire advenir le débat et le dialogue »

 
0