Improbable : il écope d’une amende de 100 euros pour avoir … donné 70 centimes à une mendiante !

C’est le fait improbable du jour : alors qu’un homme donnait 70 centimes à une mendiante, il a été verbalisé par la police ferroviaire, à la gare de Toulouse-Matabiau. Malheureusement, ce n’est pas une blague !

>> À lire aussi : Il met en vente la gare d’Annecy sur Le Bon Coin et pousse un énorme coup de gueule

Un homme donne 70 centimes à une mendiante, un agent de la police ferroviaire veut l’en dissuader

À Toulouse, la police ferroviaire ne semble pas beaucoup rigoler. Et être généreux envers une mendiante ne semble pas dans leur coutume. Un homme d’une trentaine d’années a pu se rendre compte que la générosité ne paye pas toujours. À la gare de Matabiau, l’homme retire de l’argent à un distributeur automatique, « lorsqu’une femme portant un enfant l’a abordé pour lui demander quelques pièces de monnaie » relate 20 Minutes.

Alors que le trentenaire cherche une pièce dans son porte-monnaie, un agent de la police ferroviaire a voulu l’en dissuader. « Je lui ai répondu que la femme ne m’avait pas directement demandé de l’argent. Il m’a répondu que si je lui donnais les pièces que j’avais encore dans la main, j’étais passible d’une contravention. C’était tellement stupéfiant que j’ai cru que ce n’était pas sérieux, et j’ai lâché mes 70 centimes dans la main de la femme » explique l’homme à France 3 Occitanie.

>> À lire aussi : À Paris, cette péniche accueille les SDF avec leur chien

Le trentenaire écope de 100 euros d’amende

C’est à ce moment qu’une chose improbable se produit : alors que l’homme tend l’argent à la mendiante, l’agent de la police ferroviaire lui donne une amende de 100 euros pour « sollicitation de toute nature » a pu constater France 3 Occitanie. La communication de la SNCF de Toulouse a tenté de défendre l’agent, mais n’a convaincu personne : « Sollicitation de toute nature, cela veut dire que vous n’avez pas le droit, dans un lieu public comme une gare, de solliciter les personnes présentes, même pour un sondage par exemple » avant d’ajouter que la mendicité est interdite dans les lieux publics et que « entre la personne verbalisée et le policier, ce sera parole contre parole » .

De son côté, le trentenaire voit cette amende comme un « abus d’autorité » et va contester l’amende. « Il est hors de question que je paye 100 euros d’amende pour avoir donné 70 centimes à une mendiante. C’est inadmissible » . De son côté, un porte-parole de la SNCF a annoncé à l’AFP que l’amende sera annulée.

>> À lire aussi : Pascal Obispo blessé par balle !

En savoir plus sur : - - - - - - -

Publié par Jessy le 22 Nov 2019
0