Incels : hommes qui haïssent les femmes

Contraction de Involontairement Célibataires, les Incels sont un groupe d’hommes qui haïssent les femmes au point de vouloir les exterminer. Ils sont des milliers de 18 à 35 ans et se regroupent dans des forums sur internet pour tenir des propos misogynes, racistes et homophobes.

 

Les femmes doivent assouvir leurs désirs

Ils s’auto-définissent comme des « nice guys », comme des gars biens. Selon eux les femmes sont les uniques responsables de leurs frustrations sexuelles et de leur célibat, pour cette raison ils seraient « involontairement célibataires ».

 

Ils ont des « noms de code » pour chaque « spécimen ». Les femmes sont appelées « femoid », contraction de femmes et humanoïdes ou « roastie », en référence au « rosbeef » qui ressemblerait à la forme d’un vagin d’une femme après avoir eu plusieurs partenaires, selon Libération.

 

Ces femmes là ne seraient attirées que par des « Chads », jeunes hommes populaires et à l’aise avec les femmes. Enfin les femmes en couple sont surnommées les « stacys ».

 

Pour définir correctement un Incel, l’Urbain Dictionnary décrit « une personne avec une horrible personnalité, qui traite les femmes comme des objets sexuels et qui estime que son absence de vie sexuelle vient du fait de ne pas être beau, alors que cela vient plutôt de son sexisme flagrant et de son horrible comportement. »

 

La révolution des Incels

Au début, ce terme a été inventé par une certaine Alanna, étudiante à Toronto en 1993 qui a créé un site web afin de discuter de son inactivité sexuelle avec d’autres personnes. Alanna s’est finalement rendue compte qu’elle était queer et qu’elle était épanouie quant à son identité. Elle a finalement donné son site à un étranger.

 

Cette communauté se regroupe principalement en ligne sur des forums où se tiennent de violents propos incitant à la haine et même au viol. Des questions et débats fusent comme, «pouvons-nous parler à une fille sachant que sa bouche a été remplie de semence ?» par exemple. Toujours selon Le Monde, le forum des Incels a été fermé pour « violation des règles d’utilisation » en novembre 2017. Mais internet étant vaste, cela n’a pas été suffisamment efficace pour complètement arrêter leur mouvement.

 

C’est un Incel qui conduisait la voiture-bélier lors de l’attaque à Toronto le 23 avril dernier. Alek Minassian a tué dix personnes et en a blessé quatorze, dont une majorité de femmes. Il publiait « La rébellion des Incels a déjà commencé. On va renverser tous les Chads et Stacys » quelques temps auparavant sur le forum. Il n’est malheureusement pas le premier. Elliott Rodger, 22 ans tue 6 personnes et en blesse 14 à Isla Vista le 23 mai 2014 et se donne la mort ensuite. Motivé par sa haine des femmes, il faisait des vidéos où il annonçait « vouloir se venger ». La misogynie tue toujours en 2018.

Publié par Inès Arrom le 02 Juin 2018
0