Notre-Dame de Paris : les premières photos de l’intérieur ravagé par les flammes

Publié par Constance le 16 Avr 2019

Lundi soir à 18h50 un incendie s’est déclaré dans les combles de Notre-Dame de Paris. Pendant près de 9h les flammes ont ravagé le toit de la cathédrale. Retour sur la destruction du bâtiment le plus visité d’Europe.

L’incendie de Notre-Dame de Paris, un drame international

On trouve un seul titre en première page des journaux du monde entier ce mardi matin : l’incendie de Notre-Dame de Paris. Dans la nuit de lundi à mardi les flammes ont dévoré la charpente de l’édifice, détruisant une partie du toit et la flèche. Le feu se serait déclaré dans les combles et serait lié aux travaux de restauration de la toiture. Pendant près de 9h, plus de 400 pompiers ont été mobilisés pour maîtriser les flammes. Emmanuel Macron a annulé la diffusion de son allocution prévue hier soir pour se rendre sur place. De nombreuses personnalités politiques, de Stephane Bern à Donald Trump ont exprimé leur chagrin quant à la destruction de ce symbole français. Des millions de touristes pénètrent chaque année dans la cathédrale qui est le monument le plus visité d’Europe, avant même la Tour Eiffel.

>> À lire aussi : Notre-Dame de Paris, peut-elle s’effondrer ? Le porte parole des pompiers est très inquiet

Notre-Dame de Paris brulée

Notre-Dame de Paris, un symbole français

Construite en 1163, la cathédrale a été le théâtre de nombreux événements, du sacre de Napoléon à l’enterrement de Georges Pompidou. Le monument avait gagné en popularité avec le roman éponyme de Victor Hugo qui avait par la suite été adapté en film, en dessin animé et même en comédie musicale. Notre-Dame de Paris était aussi un lieu de recueillement pour les catholiques. En ce début de semaine sainte, le Pape a exprimé sa peine et a déclaré que le Vatican priait pour tous les pompiers.

>> À lire aussi : Le Bossu de Notre-Dame, un remake en live action bientôt dans les salles

Intérieur Notre-Dame de Paris

Quel avenir pour Notre-Dame de Paris ?

Suite à la constatation des dégâts, les dons ont afflué. LVMH et la famille Arnault ont annoncé qu’ils allaient verser 200 millions d’euros pour aider à la reconstruction de la charpente et de la flèche. La région Ile-de-France a, quant à elle, informé les médias qu’elle allait débloquer 10 millions d’euros pour Notre-Dame de Paris. On ne peut pas encore estimer le coût exact des travaux mais ce qui est sur, c’est qu’il faudra des décennies pour reconstruire la toiture de ce monument de la culture française.

En savoir plus sur : - - - -