Isabelle Balkany tente de se suicider quelques jours avant son procès

À quelques jours de son procès pour fraude fiscale, Isabelle Balkany a tenté de se suicider ce mercredi 1er mai. Avant de passer à l’acte, elle a publié un long message sur Facebook, comme une lettre d’adieux.

Un post Facebook comme lettre d’adieux

Mercredi 1er mai, Isabelle Balkany a tenté de se suicider. L’adjointe et femme du maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, a publié un long post sur Facebook avant d’avaler des médicaments. C’est son conjoint qui l’a trouvé inanimée dans leur maison dans l’Eure. Il a immédiatement appelé les pompiers qui l’ont transférée à l’hôpital. Dans le long texte qu’elle a publié mercredi soir, Isabelle Balkany exprime son agacement avec le hashtag #JeSuisFatiguée. Elle conclut son message par un simple « Je vais en profiter pour faire une grosse sieste » .

😴😴😴 #Jesuisfatiguée, moi qui ai si peu souvent utilisé cet adjectif…#Jesuisfatiguée de ce monde d'une violence…

Publiée par Isabelle Balkany sur Mercredi 1 mai 2019

>> À lire aussi : L’ancien président du Pérou se suicide à l’arrivée de la police venue l’arrêter 

Isabelle Balkany ne supportait plus la pression médiatique

Cette tentative de suicide survient quelques jours avant le début de son procès pour fraude fiscale, qui se tiendra le 13 mai prochain. Dans sa publication Facebook elle se dit fatiguée d’être harcelée par la presse et de « voir en souffrir l’homme de ma vie » . Patrick Balkany s’est exprimé sur l’incident ce jeudi matin au micro de RTL. Il a déclaré : « Elle trouvait que cet acharnement était terrible. Elle a fait beaucoup de choses dans sa vie, elle a passé sa vie à s’occuper des autres et je dois dire qu’elle était parfois extrêmement touchée par les propos tenus par certains » .

Isabelle Balkany

>> À lire aussi : Emmanuel Macron piégé par deux humouristes lors d’un canular téléphonique ? l’enregistrement surréaliste de cet appel affole l’Elysée 

Des commentaires incitant à la haine sous la publication d’Isabelle Balkany

Sous son post Facebook, on peut lire des commentaires qui se réjouissent de sa volonté de mettre fin à ses jours et qui la tournent en dérision. Beaucoup d’internautes ont repris le #JeSuisFatiguée pour déclarer leur ras-le-bol des politiques pratiquant la fraude fiscale. L’adjointe au maire et son mari sont très impopulaires auprès du grand public et reçoivent énormément de critiques et menaces. Isabelle Balkany ne pouvait plus supporter la pression médiatique qui pèse sur sa famille. « Avant de porter un jugement sur ma vie, essayez d’abord de suivre ma route, à la fois si simple et si compliquée […] essayez de partager mes convictions, fortes, mes doutes, abyssaux, mes réussites, mes fautes, mes erreurs… » a-t-elle écrit. Malgré la quantité de médicaments avalés, ses jours ne sont plus comptés et elle se repose pour le moment à l’hôpital.

>> À lire aussi : La Peta Foundation souhaite s’associer à DSK pour la stérilisation des animaux

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Constance le 02 Mai 2019
0