Emmanuel Macron sous pression après la grave blessure de Jérôme Rodrigues pendant l’acte 11 des Gilets jaunes

C’est l’image forte de ce onzième samedi de mobilisation des Gilets jaunes. Jérôme Rodrigues, figure médiatique du mouvement, a été gravement blessé à l’oeil sur la place de la Bastille. Ce militant parisien a été touché par un projectile alors qu’il filmait le cortège de manifestants près des forces de l’ordre. Ce proche d’Eric Drouet est notamment connu pour ses positions pacifistes dans les rassemblements. Rapidement pris en charge par les street-medics, Jérôme Rodrigues ne sait toujours pas s’il pourra retrouver l’usage de son oeil droit. Cette séquence, filmée dans le Facebook Live du manifestant, révolte les Gilets jaunes et fragilise encore un peu plus la position du président Emmanuel Macron et du pouvoir exécutif.

Il m’ont déglingué !

Publiée par Jerome Rodrigues sur Samedi 26 janvier 2019

 

Blessure de Jérôme Rodrigues : LBD ou éclat de grenade ?

Comment Jérôme Rodrigues a-t-il pu se retrouver dans une telle situation ? Le Gilet jaune, organisateur d’un cortège parisien, se félicitait de ce rassemblement qui se passait « superbement bien » sans « aucun incident » quelques heures plus tôt au micro de LCI. Hospitalisé, Jérôme Rodrigues accuse les forces de l’ordre d’avoir fait usage des tant décriés lanceurs de balles de défense (LBD ou flash-balls). La figure des Gilets jaunes a-t-elle été délibérément visée par les forces de l’ordre ? La vidéo ne permet pas de l’affirmer avec certitude. Jérôme Rodrigues aurait été victime d’un éclat de grenade de désencerclement selon les informations de FranceInfo.

Je vais perdre mon oeuil la famille Ma famille

Publiée par Jerome Rodrigues sur Samedi 26 janvier 2019

 

L’Etat réagit rapidement après la blessure de Jérôme Rodrigues

Après la vive polémique suscitée par ces images impressionnantes, le secrétaire d’Etat à l’Intérieur Laurent Nuñez a réagi sur LCI. Il conteste les propos de Jérôme Rodrigues qui affirme avoir été victime d’un tir de LBD. « Je n’ai aucun élément qui me permet de dire qu’il y a eu un usage d’un LBD qui aurait touché M. Rodrigues » indique-t-il. Christophe Castaner a annoncé sur Twitter que l’IGPN, la police des polices, « fera toute la lumière sur les incidents qui se sont produits place de la Bastille. » Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen ont fermement condamné ces violences policières sur les réseaux sociaux. Le leader de la France Insoumise a notamment réclamé la démission du ministre de l’Intérieur.

Macron et Castaner !Tu pourras m’enlever un œil, un bras, une jambe… ON LÂCHERAS RIEN ! LA FAMILLE !

Publiée par Jerome Rodrigues sur Samedi 26 janvier 2019

 

Révoltés, les Gilets jaunes promettent de durcir le mouvement

Le collectif « La France en colère !!! » créé par Eric Drouet, figure du mouvement et proche de Jérôme Rodrigues, appelle les Gilets jaunes à l’action suite à cet « acte lâche » . Dans un communiqué, le groupe mentionne que le militant touché est « connu par tous pour prôner le pacifisme et ce depuis le début du mouvement » . Eric Drouet incite les Gilets jaunes à durcir le mouvement. « Nous appelons à un soulèvement sans précédent par tous les moyens utiles et nécessaires pour que plus personne ne soit victime de ces blessures de guerre. Amis Gilets jaunes, organisez-vous plus que jamais, laissez vos querelles de côté, un combat ne se joue pas, il se gagne » Lors de l’acte 12, prévu samedi prochain, des centaines de Gilets jaunes blessés depuis le début du mouvement sont attendus en tête de cortège. Les prochaines semaines s’annoncent houleuses pour Emmanuel Macron et le gouvernement.

 

 

En savoir plus sur : - - -

Publié par Maxime le 28 Jan 2019