Une jeune femme meurt après avoir mangé des champignons vénéneux…

L’automne est propice aux promenades en forêt et à la cueillette de champignons. Mais parfois, cette dernière peut s’avérer mortelle si toutes les précautions ne sont pas prises…

Samedi 2 novembre, une femme de 49 ans est morte après avoir mangé des champignons vénéneux à son domicile de La Chapelle-Saint-Laurent (79).

Une femme retrouvée morte après avoir mangé des champignons vénéneux

La victime a été retrouvée vendredi matin par son mari à leur domicile. L’homme aussi très malade, ainsi que sa soeur qui séjournait chez eux, ont réussi a appeler les secours. Le décès de sa femme a été constaté après le passage de la gendarmerie chez le couple…

L’homme et sa soeur ont été transportés à l’hôpital de Faye-L’abbesse. Mais devant la gravité de leur état de santé, ils ont été transférés au Centre antipoison du CHU de Tours où ils étaient en réanimation a confirmé l’Agence France Presse.

Une enquête pour « recherche des causes de la mort » a été ouverte et une autopsie sera pratiquée sur le corps de la victime. Selon les premiers éléments de l’enquête, les 3 individus auraient ramassé mardi en forêt des champignons, qu’ils pensaient être des bolets et les auraient consommés le soir-même. Mais quelques heures plus tard, ils auraient été pris de violents vomissements jusqu’au jeudi matin…

L’Agence Régionale de la Santé (ARS), a rappelé à la vigilance « après une série de récentes intoxications et des conditions météo favorables » au ramassage des champignons. De plus, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (Anses) a mis en garde sur la « forte augmentation » des intoxications alimentaires aux champignons. Plus de 493 cas ont été répertoriés en 2 semaines en octobre aux centres Antipoisons. Un total variant entre 4 et 90 cas par semaine pour les 3 derniers mois. Un chiffre alarmant…

>>> À lire aussi : Des champignons hallucinogènes permettraient de combattre les symptômes de la dépression

Quelques recommandations pour effectuer sa cueillette en toute sécurité

Afin d’éviter tout intoxication alimentaire, nous allons vous donner quelques astuces très simples pour cueillir des champignons en toute sécurité :

  1. Pour ramasser des champignons dans les meilleures conditions, en forêt lors d’une journée ensoleillée (après 2 ou 3 jours après un épisode pluvieux). Et privilégiez un panier en osier plutôt qu’un sac plastique (les champignons renfermés dans un sac plastique peuvent devenir toxiques !).
  2. Ne cueillez pas les espèces que vous ne connaissez pas ! Ce n’est pas la peine de cueillir un champignon si c’est pour le jeter par la suite. Évitez également les zones régulièrement empruntées comme les routes, les zones polluées, etc… Les champignons ont la particularité « d’absorber la pollution » présente dans le sol… Alors, faites bien attention !
  3. Lorsque vous ramassez des champignons (que vous jugez comestibles), faites impérativement vérifier votre cueillette par un expert ! Vous pouvez vous rendre chez votre pharmacien (qui pourra repérer les champignons toxiques), ou se rendre dans l’association mycologique de votre région.
  4. Lorsque votre cueillette a été vérifiée et validée, il est essentiel de ne pas conserver les champignons trop longtemps. En vieillissant, les champignons deviennent toxiques… Mangez-les dans les 48 H après les avoir cueillis.

Après l’application de ses conseils, la cueillette de champignon n’aura plus de secrets pour vous, mais restez toujours vigilants !

>>> À lire aussi : L’Indonésie envahie par un nuage toxique rouge sang ! (vidéo)

En savoir plus sur :

Publié par Jade le 06 Nov 2019
0