« Va voir ta mère » : Jean-Luc Mélenchon pète les plombs face à un manifestant ! (Vidéo)

Jean-Luc Mélenchon n’a pas fini de faire parler de lui. Avec son franc-parler et ses paroles trash, ce dernier se fait souvent remarquer. Le président de la France insoumise a pété un plomb lorsqu’un manifestant contre la réforme des retraites a montré son mécontentement. Découvrez l’extrait dans la vidéo ci-dessous :

>> À lire aussi : « À cause de Macron » : les manifestantes transforment une chanson en slogan

Jean-Luc Mélenchon envoie balader un manifestant contre la réforme des retraites

Nouveau chapitre dans la mobilisation contre le projet de réforme des retraites à Paris, et nouvelle séquence des politiques qui perdent leur sang-froid. Et le gagnant du jour est Jean-Luc Mélenchon, qui a rapidement perdu son calme face à un manifestant, comme le rapporte Le Figaro. Lors du regroupement, un salarié d’EDF interpelle le président de la France insoumise : « Il faut que vous veniez nous soutenir » . Une réflexion qui n’a pas tardé à faire réagir Jean-Luc Mélenchon.

©PHOTOPQR/LA PROVENCE/SPEICH Frédéric ; Marseille ; 15/11/2019 ; Conférence de presse de Jean Luc Mélenchon dans son local électoral au sujet de la campagne des élections municipales à Marseille (MaxPPP TagID: maxnewsworldfour976562.jpg) [Photo via MaxPPP]

>> À lire aussi : Quand Mélenchon et la France Insoumise applaudissent Edouard Philippe

Le président de la France insoumise répond sèchement  !

Très irrité par le manifestant, Jean-Luc Mélenchon demande à Eric Coquerel, le député, de le soutenir. Ce dernier affirme d’ailleurs que le président de la France insoumise est « partout depuis le 5 décembre » . Non convaincu par les propos du député, l’agent EDF relance le duel : « Que sur les plateaux de télévision! » . Ne voulant pas argumenter, Jean-Luc Mélenchon met « un point final à cet échange tendu » comme l’annonce BFM TV : « D’accord, aller va voir ta mère » . Une phrase qui ne passe pas sur les réseaux sociaux, où les internautes ont été nombreux à exprimer leur colère. D’autres ont tenté de défendre le politique : « Aller voir sa mère pour pleurer, pour se plaindre. C’est cru, mais c’est pas insultant. Il faut réfléchir » s’exprime un internaute.

>> À lire aussi : Affaire Daval : la grève des avocats vient bouleverser le procès

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Jessy le 31 Jan 2020
0