L’association Stop Veo lance une campagne de sensibilisation contre les fessées

Face à l’inaction du gouvernement concernant les violences éducatives, l’association Stop Veo lance ce lundi une campagne d’information destinée aux parents.

La journée de la nonviolence éducative approche à grand pas. L’association Stop Veo profite de l’événement du 30 avril pour lancer une campagne d’information. À ce jour les fessées et autres punitions ne sont toujours pas bannies par la loi selon le docteur Gilles Lazimi, coordinateur de la campagne.

L’association donne des affiches et des dépliants aux médecins en attendant que le gouvernement agisse. « Nous attendons toujours avec impatience l’inscription à l’agenda du Sénat de la loi de Maud Petit soutenue par le gouvernement, votée à l’unanimité moins une voix le 30 novembre 2018 » confie Gilles Lazimi. Ce texte adopté par l’Assemblée nationale vise à inscrire dans le traditionnel Code civil lu pendant les mariages que « l’autorité parentale s’exerce sans violences physiques ou psychologiques »

>> À lire aussi : Mettre une fessée à son enfant? Ce sera bientôt interdit ! 

La France en retard sur la fessée

La France est en retard sur les lois autour des violences éducatives. À ce jour, aucune loi n’a été votée. La France fait partie des 6 pays qui n’agissent pas législativement encore sur ces sujets avec la Belgique, l’Italie, la République Tchèque et le RoyaumeUni. En attendant que la proposition de loi de Maud Petit devienne effective, des associations militent pour faire accélérer les choses. « Dans l’attente, nous continuons la sensibilisation des parents sur les violences éducatives ordinaires » affirme le docteur Lazimi.

>> À lire aussi : Bientôt le permis vélo pour les écoliers 

Sensibiliser les parents

Le kit (« c’est grave docteur » ), de l’association Stop Veo est mis à disposition des pédiatres, médecins de PMI et médecins généralistes. Il a bon espoir de percuter grâce aux affiches et brochures qui mettent en scène des enfants.

>> À lire aussi : Découvrez la solution innovante de ce département pour sensibiliser les pollueurs à l’environnement

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Emma le 15 Avr 2019
 
0