Meurtre d’Alexia Daval : l’autopsie contredit fermement la version de Jonathann Daval

Nouveau rebondissement dans l’affaire du meurtre d’Alexia Daval.

Avant de mourir étranglée, Alexia Daval a beaucoup souffert. La jeune femme de vingt-neuf ans aurait été tabassée, puis étranglée, avant que son cadavre ne soit brûlé et jeté dans une forêt voisine. C’est ce que révèle les résultats de l’autopsie pratiquée sur le corps d’Alexia Daval. La jeune femme aurait de multiples fractures au crâne… L’avocat de la famille de la victime, Jean-marc Florand, a précisé sur RMC ce vendredi 6 juillet qu’Alexia : « aurait subi de graves violences avant de finir étranglée puis carbonisée. »

 

Les propos d’Alexia Daval démentis par l’autopsie

Ainsi, l’autopsie vient démentir les propos de Jonathann Daval, qui avait affirmé dans une première version qu’il avait étranglé Alexia. Jamais il n’a affirmé qu’elle avait été tabassée.  Mais selon l’avocat des parents, qui se sont constitués partie civile, l’autopsie n’a rien à voir avec la version de Jonathann. Ainsi, Me Jean-Marc Morland explique au micro de RMC : « il y a forcément eu une bagarre et des coups portés, ce qui ne peut pas correspondre avec la thèse qu’avait servie Jonathann Daval où à l’issue il s’agissait d’un accident. »

 

Alexia Daval tabassée

Me Morland continue : « La fable qu’il nous chante aujourd’hui n’est pas crédible. Pour étrangler quelqu’un, il faut beaucoup de rage, de violence, de haine. » Dans une seconde version, il était revenu sur ses aveux, et avait affirmé qu’il n’avait pas tué Alexia. L’époux avait également accusé sa belle-famille, affirmant que c’était son beau-frère qui avait tué Alexia et que ses parents avaient étouffé l’affaire. La famille d’Alexia avait été convoquée par le juge. Leur avocat avait précisé qu’il ne s’agissait qu’une audition de routine. Nous en saurons plus dans les prochains jours.

L'autopsie d'alexia Daval contredit la version de Jonathann Daval

 

Publié par Charlotte Z. le 06 Juil 2018
0