Le fisc, un ami Facebook pas comme les autres

On connaît maintenant bon nombre de dérives liées aux réseaux sociaux : employeurs ou recruteurs qui consultent votre profil etc. Mais avez vous pensé, que votre contrôleur fiscal peut checker votre Facebook pour voir si vos revenus déclarés sont en adéquation avec le train de vie que vous affichez sur le réseau social ? Inutile de vous dire que si vous déclarez un SMIC, et que vous roulez en voiture de luxe et partez en voyage aux 4 coins du monde tous les 3 mois, cela risque de lui mettre la puce à l’oreille…. Bien entendu, les agents du fisc ont interdiction de surfer sur les réseaux sociaux pendant leur travail, mais rien n’empêche de jeter un petit coup d’oeil à votre profil une fois rentrés chez eux… D’ailleurs, d’après un arrêt de la Cour d’Appel d’Anvers, il est dit que le contrôleur peut en effet utiliser les informations retrouvées sur des réseaux sociaux afin de rejeter une partie des coûts repris dans une déclaration fiscale. Didier Reynders, ( l’ancien ministre des Finances, ) a bien précisé que ces informations puisées sur les réseaux sociaux ne représentaient pas une preuve en soi, mais peuvent permettre d’ouvrir une enquête !

Ces pratiques restent peu surprenantes lorsqu’on sait que certains sites web permettent la dénonciation fiscale (voir article ICI). Des infos insolites qui ne feraient pas rire Johnny Hallyday qui vient de subir un redressement fiscal de 9 millions d’euros…(voir article ICI)

crédit photo: contrepoints.org

En savoir plus sur : - -

Publié par Elsa Lepic le 09 Août 2012
0