« Il s’est baissé et a commencé à… » : Dans Leaving Neverland, les témoignages glaçants qui accusent Michael Jackson de pédophilie

 

C’était un documentaire très attendu. M6 diffusait jeudi soir les deux parties de Leaving Neverland, le film accablant qui donne la parole aux victimes présumées de Michael Jackson. Pendant plus de trois heures, les téléspectateurs ont ainsi pu découvrir les témoignages de James Safechuck et Wade Robson, deux hommes de 41 et 36 ans, qui évoquent les traumatismes liés à leur enfance passée aux côtés du roi de la pop. Dans ce documentaire à charge, les deux hommes dressent un portrait peu reluisant de leur idole de jeunesse, décrit comme un véritable prédateur sexuel pédophile.

 

>>>À lire aussi : Que faut-il attendre de Leaving Neverland, le documentaire accablant sur Michael Jackson ?

 

Dans Leaving Neverland, des témoignages glaçants appuyés par des détails très précis

Tout au long du documentaire, James Safechuck et Wade Robson reviennent sur leur enfance passée aux côtés de Michael Jackson en tournée ou dans son domaine de Neverland. La précision de leurs témoignages peut s’avérer troublante et dérangeante pour le téléspectateur. « J’avais 7 ans quand ça a commencé. Il me frottait le sexe par-dessus mon pantalon de pyjama puis il a mis sa main dans mon pantalon. Il touchait mon pénis. Il n’y avait rien d’agressif ni de violent dans ses gestes. Je n’avais pas peur du tout. Ça ne m’a pas paru étrange. Ensuite, il m’a montré comment faire la même chose sur lui. Il guidait ma main vers son pénis en érection. » se remémore Wade Robson, très marqué au moment d’évoquer ces scènes d’attouchements.

Leaving Neverland

 

« Les choses ont évolué très vite. On prenait des douches ensemble, on se caressait, on s’embrassait. Il plaçait mes doigts sur ses mamelons et me demandait de les pincer. Ça le faisait gémir de plaisir. Michael s’est baissé et a commencé à me faire une fellation. Il était là, avec sa bouche sur mon pénis d’enfant, et on a vite échangé les rôles. Pour parler crûment, je tenais un pénis d’adulte dans la bouche, alors que je n’avais que 7 ans. De temps en temps, il enfonçait sa langue dans mon anus. Puis de nouvelles choses sont venues s’ajouter à ça. Il a commencé à me montrer de la pornographie. Du porno hétéro très explicite avec fellations, pénétrations, sodomie. Michael aimait ça alors je voulais aimer ça. Il me disait que si quelqu’un apprenait ce que nous faisions sur le plan sexuel, nous serions séparés. Et que lui et moi, on irait en prison pour toute la vie. »

 

>>>À lire aussi : Quand Yann Moix défend très maladroitement Michael Jackson face aux accusations de pédophilie

 

 Leaving Neverland, un échec d’audience pour M6

La diffusion de ce documentaire à charge a suscité l’indignation chez les fans de Michael Jackson. Ceux-ci, qui avaient choisi de boycotter M6 pour la plupart, regrettaient l’absence de témoignages contradictoires dans le film. « Il m’est apparu assez rapidement qu’il était plus intéressant de proposer quelque-chose de totalement inédit autour de l’histoire de James et Wade. C’est aussi pour cela que je n’ai pas tendu mon micro à la partie adverse, qui a déjà maintes fois eu l’occasion de dire dans les médias que les accusateurs de Michael Jackson n’étaient que des mauvaises personnes uniquement intéressées par l’argent. » se justifie Dan Reed le réalisateur à l’origine du projet. Le documentaire Leaving Neverland a rassemblé 1 785 000 téléspectateurs en moyenne. Le programme arrive sur la troisième marche du podium des audiences de la soirée, loin derrière Koh-Lanta (3 690 000) et Envoyé Spécial (2 386 000), un échec d’audience pour M6.

 

Ça peut vous intéresser :

–> Philippe Manoeuvre accuse Michael Jackson de pédophilie dans On n’est pas couché

–> Michael Jackson, les révélations de son ex-garde du corps sur sa sexualité

–> Il avait changé son nom en Michael Jackson par amour pour son idole, il veut aujourd’hui récupérer son identité

–> « Ce sont les enfants qui cherchent de la tendresse » : les propos de l’abbé de La Morandais dans un débat sur la pédophilie scandalisent

 

En savoir plus sur :

Publié par Maxime le 22 Mar 2019
 
0