Les images choquantes d’une femme qui se fait kidnapper en plein milieu de l’aéroport de Bangkok

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Les images des caméras de surveillance de l’aéroport de Bangkok, que l’on peut voir dans la vidéo ci-dessus, permettent d’observer le moment où Jincai Chen, 39 ans, se fait kidnapper. Le gang qui l’a attrapé au beau milieu de l’aéroport la forçant, très discrètement, à quitter le bâtiment. Ensuite, ils ont contacté son mari pour exiger une rançon.

 

Elle se fait kidnapper à l’aéroport de Bangkok

Le 6 mai 2018, Jincai Chen venait d’atterrir à l’aéroport Suvarnabhumi de Bangkok, après un court vol depuis Hong-Kong. Il s’agit du vingtième plus grand aéroport du monde en termes de trafic. Le lieu idéal pour commettre des délits en tous genres. Sauf que les aéroports sont aussi réputés pour être très sécurisés. À moins qu’un employé de l’aéroport soit dans la combine. À son arrivée en Thaïlande, Jincai a été escortée par plusieurs hommes et une femme. Les caméras de surveillance ont repéré 4 hommes et une femme sur place. L’enquête révélera qu’il existe un réseau d’une quinzaine de Chinois et Thaïlandais qui organisent des enlèvements.

 

Un groupe l’escorte discrètement à travers l’aéroport

Les images montrent que Jincai est maintenue au bras et dans le dos. Elle avance en suivant ces personnes qui l’escortent et lui montrent le chemin. Le kidnapping est fait de façon très discrète, malgré le fait qu’elle est menacée par une arme dans le dos. Elle a été appréhendée au niveau des portiques de sécurité, là où l’un des agents de sécurité était dans la combine. Après avoir traversé tout l’aéroport, elle a été mise dans une camionnette blanche, puis cachée dans un lieu isolé.

 

Son mari accepte de payer la rançon

Le gang a contacté Han Young Lim, le mari de Jincai, un Sino-Coréen d’origine tanzanienne. L’homme a accepté de payer la rançon de 10 millions de bahts (soit environ 266 000 euros) exigée par le gang pour retrouver sa femme. Le 13 mai, après 13 jours de captivité, Han Young Lim rencontre les ravisseurs pour échanger sa  femme contre l’argent. À ce moment-là, voyant que la combine fonctionne, ils demandent encore 5 millions de bahts supplémentaires. L’homme refuse, appelle la police, et Jincai est libérée, jetée au bord d’une route quelques kilomètres plus loin.

 

Un policier fait partie des malfaiteurs

La police a pu facilement retrouver la trace des malfaiteurs et même découvrir leur identité. En tout, sont impliqués 4 Chinois, 11 Thaïlandais dont une femme et dont un lieutenant de police du Bureau de l’immigration qui travaille à l’aéroport. Même si on a découvert leur identité, on ne sait pas où ils se cachent. Des mandats d’arrêts ont été délivrés en Chine et en Thaïlande. Il se pourrait qu’ils aient soit fui le pays soit qu’ils se cachent à Pattaya, Rayong ou Bangkok.

kidnapping aéroport de Bangkok

Publié par Nicolas F le 24 Mai 2018