À Lyon, les anti-trottinettes saccagent les engins électriques et les rendent inutilisables

Publié par Maxime le 12 Juin 2019

La guerre des trottinettes aura-t-elle lieu ? Après l’invasion éclair des deux roues électriques dans les artères des grandes villes françaises, la colère des habitants et des élus se fait de plus en plus forte. Les passants se montrent aujourd’hui excédés de devoir slalomer chaque jour entre ces trottinettes, bien souvent rangées de manière anarchique le long des trottoirs. Pour contrer ce phénomène, des Lyonnais en colère ont décidé de sévir à leur manière, en saccageant les engins électriques d’un coup de bombe de peinture rose. À cause de cette couche de peinture, il est désormais impossible de scanner le QR code de ces trottinettes, permettant de les déverrouiller et de les activer pour s’en servir.

>>>À lire aussi :

La colère des opposants aux trottinettes électriques

Si ces nouveaux deux-roues électriques sont plébiscités par une bonne partie de la population, ravie de voir apparaître une nouvelle forme de mobilité douce pour les trajets porte à porte, les critiques se font toutefois de plus en plus nombreuses. À Paris, douze opérateurs proposent leur service de trottinettes électriques en libre-service. Si la ville de Lyon n’en compte « que » huit à son échelle, certains passants en ont marre de voir les appareils Lime, VOI, Tier, Wind, Flash, UFO, Bird et Dott joncher les trottoirs de la capitale des Gaules. Bon nombre d’entre eux se font désormais entendre sur les réseaux sociaux avec des clichés qui montrent toute l’étendue du problème.

>>>À lire aussi : Attention, les trottinettes électriques peuvent causer des traumatismes dentaires

Le premier accident mortel de trottinette électrique à Paris

Si la question de leur régulation et de leur stationnement anarchique préoccupe les municipalités, les trottinettes électriques sont aussi une source de danger sur la route. Le nombre d’accidents sur la chaussée liés à l’utilisation de ces deux-roues se sont multipliés depuis le début de l’année. Pour la première fois, à Paris, lundi soir, un utilisateur d’une trottinette électrique a perdu la vie dans un accident avec une camionnette. Les débats autour de l’utilisation de ces deux-roues devraient être l’un des enjeux majeurs de la prochaine campagne des municipales en 2020.

>>>À lire aussi : Premier accident mortel de trottinette électrique à Paris

En savoir plus sur : - -

 
0