Une nouvelle maison de l’horreur a été découverte, 10 enfants y étaient torturés ! (vidéo)

10 enfants découverts dans une autre maison de l’horreur

Dans le courant du mois de mars, un couple habitant en Californie, à Fairfield, s’est fait arrêter pour maltraitance envers leurs enfants. Les autorités compétentes avaient fait une terrible découverte : 10 enfants vivant dans la maison du couple et dans des conditions déplorables. Les parents avaient été libérés sous caution mais mercredi dernier, la mère et son mari ont été de nouveau incarcérés. L’affaire refait donc surface et elle se nomme la nouvelle maison de l’horreur.

 

Cette histoire est extrêmement similaire à un autre cas survenu en janvier dernier. 13 enfants avaient été séquestrés par leurs parents pendant des années dans leur maison. Les enfants vivaient, eux aussi, dans d’horribles conditions. La presse américaine avait alors surnommé cette horrible histoire « la maison de l’horreur« . Alors quand les autorités ont découvert les 10 enfants dans une nouvelle maison, les médias se sont empressés de parler d’une « nouvelle maison de l’horreur ».

 

Mais dans le cas présent, les parents ne retenaient pas simplement prisonniers leurs 10 enfants, ils les torturaient physiquement et psychologiquement. Vous pouvez découvrir dans quel état la nouvelle « maison de l’horreur » a été retrouvée dans notre vidéo.

 

« Les enfants étaient frappés, étranglés, mordus »…

Le 31 mars, la mère, Ina Rogers, téléphone aux autorités pour déclaré la disparition d’un de ses 10 enfants. Rapidement retrouvé, le petit garçon se fait donc ramener chez lui. Mais la police va rapidement se rendre qu’un problème cloche dans cette maison. Les autorités ont alors découvert l’enfer que vivait ces pauvres enfants. La police découvre des chambres de la maison dans un état déplorable et le sol de la salle de bain jonché d’excréments humains et d’animaux. La police a aussi découvert les 9 autres enfants, tous âgés entre 4 mois et 12 ans. Les 10 enfants dormaient dans la même chambre et dans « des conditions épouvantables et dangereuses« . Immédiatement, la police interpelle et arrête le couple.

 

Ina Rogers, âgée d’une trentaine d’années et son mari, père des 10 enfants et âgé de 29 ans. La police a emmené les deux parents et des personnes compétentes ont emmené les enfants.

 

Les policiers ouvrent donc une enquête. Ils découvrent que « les enfants étaient frappés, étranglés, mordus, visés avec des armes telles que des arbalètes et des pistolets à air comprimé, frappés avec des armes telles que des bâtons et des battes de baseball, soumis à la torture du « waterboarding » (simulation de la noyade) ». Et parmi ces 10 pauvres enfants, plusieurs avaient des cicatrices. Ou des bras cassées et les parents les avaient brûlés à l’aide d’eau bouillante.

 

La mère s’était exprimée

Avant mercredi dernier, la jeune femme a parlé devant les médias américains. Au départ, La Justice avait inculpé Ina Rogers pour un seul chef d’accusation. Mais depuis, de nouvelles informations ont fait évoluer l’enquête. Et la mère de famille s’est donc vu inculper de 9 chefs d’accusation ! La Justice a fixé sa caution à une belle somme d’argent : 495 000 dollars.

 

Avant de se faire incarcérée, la jeune femme s’était entretenue lundi avec les médias. « J’essaie d’être une bonne mère. Mon mari a beaucoup de tatouages, il peut faire peur et c’est pour ça qu’on le juge si facilement, mais c’est une personne formidable, je suis une maman formidable et je ne vais pas laisser ceci nous séparer, je ne cesserai pas de me battre ».

 

Source : LCI 

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Jeanne Tilly le 19 Mai 2018
0