Les maisons closes pourraient être bientôt de retour en France !

Cette députée plaide pour le retour des maisons closes !

C’est une affirmation pour le moins étonnante qu’a formulé la Députée LREM Valérie Gomez-Bassac dans la matinale de France Bleu Provence. L’élue de la sixième circonscription du Var a en effet mis un sujet particulièrement tabou sur le tapis. Elle affirme ainsi être favorable au rétablissement officiel des maisons closes dans toute la France. Valérie Gomez-Bassac a notamment évoqué un souci de sécurité pour les travailleuses du sexe. Sur le plateau, les intervenants se sont montrés choqués…

 

Les maisons closes bientôt de retour en France ?

Ainsi, la députée LREM a affirmé que ce rétablissement des maisons closes conviendraient aux travailleuses, comme elle l’explique : « je suis dans une circonscriptions où la prostitution est de plus en plus présente avec des femmes parfois très jeunes, qui sont sur les trottoirs toute l’année, c’est à dire sous la neige ou sous une chaleur terrible. » La députée prend ainsi en compte les conditions de travail des femmes qui exercent « le plus vieux métier du monde ».

 

Les internautes sont partagés

Valérie Comez-Bassac a continué sur sa lancée, en affirmant que le but n’était pas de s’attaquer au client, mais surtout de dénoncer l’hypocrisie générale autour de la prostitution. Sur les réseaux sociaux, les internautes sont partagés. Certains affirment que les maisons closes, disparues depuis 1946, ne devraient absolument pas faire leur retour :« en 2018, on ne peut pas autoriser la prostitution. » Pour d’autres en revanche, il s’agit d’une bonne idée :« après tout, la prostitution ne disparaitra jamais. C’est hypocrite de dire que légaliser les maisons closes est mauvais. Si le projet est suivi est très encadré, c’est une bonne idée. » Que pensez-vous du rétablissement des maisons closes en France ?

Les maisons closes de retour en France ?

 

 

 

Publié par Charlotte Z. le 04 Sep 2018
0