Mamoudou Gassama : le voisin raconte sa version


Lors du sauvetage du petit garçon suspendu à un balcon, Mamoudou Gassama n’a pas hésité à escalader quatre étages pendant qu’on aperçoit le voisin plus proche du petit ne « rien faire ». Il s’explique.

 

Les spéculations

Mamadou Gassama désormais surnommé « Spider-man » a été chaudement applaudi par les internautes, les médias et surtout par le Président de la République qui l’a naturalisé et lui a proposé d’intégrer la brigade des sapeurs-pompiers. Mais parmi les 11 millions de boucles sur la vidéo, plusieurs internautes se sont interrogés sur ce que faisait le voisin qui était si proche de lui et qui ne l’a pas sauvé.

 

« Ne me dites pas que l’autre ne pouvait pas le prendre par le bras??? Le gamin ne pèse pas une tonne… l’autre l’a bien fait… »

 » Genre le mec au côté n’est pas capable de soulever un gamin de 4 ans!!! Ma belle mère en soulève tous les jours !! Y a vraiment du foutage de gueule! »

ou encore

 

« Beaucoup d’éléments troublants dans cette histoire, comment un enfant de 4ans a pu enjamber la rambarde assez haute et comment a-t-il pu tenir accroché par les mains autant de temps , pourquoi le voisin n’a t-il pas attrapé le gamin et le soulevé jusqu’à son balcon, ou pourquoi n’a t-il pas enjambé le balcon pour passer de l’autre côté, et de plus comment Mamoudou a accédé au premier étage depuis la rue ( chose que la vidéo ne montre pas ) bizarre de chez bizarre . Mais bon ! Si tout cela est vrai, un grand Bravo à ce monsieur. »

 

Certains crient même au « fake » et au complot car internet a soulevé beaucoup de questions. Des twittos ont même créé le hashtag #MamoudouFake.

 

Pourquoi le voisin n’a-t-il rien fait ?

Après ces nombreuses théories qui tiennent plus ou moins debout, Florian le voisin, interrogé par BFM TV, explique sa version des faits.

«Il serait tombé du dessus même si je l’ai pas vu tomber et par je ne sais quel miracle, il se serait donc rattrapé aux parois du balcon juste à côté de moi, là (…) Certains disent « Oui, il aurait pu tenter d’escalader ». En fait, j’ai surtout voulu agir prudemment et j’ai certainement pas voulu risquer la vie de l’enfant», a-t-il expliqué.

 

Publié par Inès Arrom le 30 Mai 2018
0