Un gendarme de la Garde républicaine s’est suicidé dans les jardins de Matignon

Un gendarme de la Garde Républicaine a été retrouvé mort dans les jardins de Matignon, ce lundi matin aux alentours de 9h30. Il semblerait que la cause première identifiée soit le suicide.

 

Un gendarme et un père de famille se donne la mort à Matignon

L’homme qui a été retrouvé mort dans les jardins de la résidence officielle du 1er ministre : Edouard-Philippe, était âgé de 45 ans et était aussi père de famille, selon les informations transmises par RTL. Il travaillait au service de vidéosurveillance du commandement militaire. Matignon a confirmé ces informations lors d’un communiqué de presse précisant également que l’homme a été retrouvé avec son arme de service à ses côtés.

Un gendarme de 45 ans se suicide à Matignon

Un gendarme retrouvé mort à Matignon

Une enquête ouverte pour déterminer les causes de sa mort

Même si le suicide semble être la cause la plus plausible de ce gendarme de la Garde Républicaine, les enquêteurs de l’Inspection générale de la gendarmerie ont été chargés d’enquêter néanmoins sur les circonstances de sa mort. Le Parquet de Paris a aussi ouvert une enquête sans tarder pour rechercher toutes les causes possibles de sa mort. Le premier ministre n’était pas présent à Matignon lors du drame car, en déplacement en Nouvelle-Calédonie. Il a cependant tenu à adresser ses plus sincères condoléances aux proches du défunt.

 

Un drame succédant à une série de plaintes de plusieurs salariés de Matignon

Ce drame succède en effet à une série de plaintes rapportées en août dernier par les salariés de Matignon concernant de nombreux dysfonctionnements au sein de la résidence officielle du premier ministre : « Le quotidien des gardes républicains, notamment leurs rythmes de travail et leur vie de famille, a été fortement affecté par l’accroissement du temps de service consécutif à une modification en profondeur des différents plannings de garde, à la multiplication des missions liées à la primature, avec comme toile de fond la menace terroriste permanente ».

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Leslie le 05 Nov 2018
0