Une mère fait tatouer son fils de 10 ans par un autre adolescent, dans des conditions dangereuses

Nikki Dickinson, 34 ans, a été arrêtée à Bellefontaine, dans l’Ohio. La police a arrêté cette maman, suite à une vidéo scandaleuse qui a été partagée des dizaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux. Sur cette vidéo, que vous pouvez regarder ci-dessus, on y voit Nikki, son fils de 10 ans, une amie et un autre jeune homme en train de tatouer son fils. Non seulement, il est discutable de faire tatouer un enfant, mais en plus, on voit clairement qu’aucune règle en matière d’hygiène a été respectée. Pire, le tatoueur n’a que 16 ans, et il a déjà fait l’objet d’une plainte pour avoir transmis le staphylocoque à cause d’une aiguille non stérilisée.

 

Une mère fait tatouer son fils

Dans la vidéo qui fait scandale, on voit que l’enfant n’a pas l’air d’apprécier cette séance. À plusieurs reprises il demande si c’est fini. Une amie de la maman tente de le distraire pour ne pas qu’il pense à la douleur. « Regarde-moi ! Regarde-moi ! Ce n’est pas encore fini ». Quant à la mère de l’enfant, elle filme la scène. Dans l’Ohio, il est légal de faire un tatouage à un enfant, dès lors que le parent a donné son autorisation. Le tatoueur n’est pas un adulte non plus, puisqu’il n’a que 16 ans. Et au vu du résultat, on se demande pourquoi ils ont fait appel à ses services. Une photo de l’épaule tatouée a été postée sur Facebook. Dorénavant, l’enfant de 10 ans a un « S » maladroit à l’épaule.

 

Le tatoueur utilisait la même aiguille pour plusieurs clients

Après avoir reconnu le tatoueur, les habitants de Bellefontaine ont appelé le bureau du shérif pour dénoncer les faits. « Les téléphones n’ont pas arrêté de sonner. On a reçu des appels provenant de différents États. Les gens étaient soucieux du bien-être de l’enfant », raconte le lieutenant Rick Herring. La police est allée faire un tour dans le salon du tatoueur et a pu constater un grave problème d’hygiène. Le tatoueur de 16 ans avait déjà des antécédents puisqu’un client avait porté plainte contre lui, alors qu’il réutilisait les mêmes aiguilles d’un client à l’autre, lui ayant transmis le staphylocoque. La police a arrêté le tatoueur qui sera jugé comme un mineur. Et la mère a été arrêtée un peu plus tard pour un délit de premier degré de mise en danger d’un enfant et pour mise en situation de délinquance d’un enfant. Elle risque 6 mois de prison.

une mère fait tatouer son fils de 10 ans

Crédits : Facebook, Daily Mail

En savoir plus sur : - - -

Publié par Nicolas F le 07 Oct 2018
0