Une mère vend son bébé à des trafiquants pour 7 000 euros puis va faire du shopping avec l’argent gagné

Pour justifier la disparition de sa fille, une mère chinoise est allée voir la police, déclarant que celle-ci avait probablement été kidnappée ou s’était perdue. Mais en réalité, 20 heures auparavant, la mère venait de vendre sa fille de 19 mois, pour 7 000 euros. Avec l’argent reçu en échange de sa fille, elle s’était permise de faire quelques petites folies de shopping. La police a bien vite compris qu’elle était responsable de la disparition de sa fille. Regardez la vidéo de cette mère indigne qui a donné son bébé à des trafiquants d’êtres humains.

 

La mère déclare la disparition du bébé

Celle qu’on appelle madame Yu, est une jeune Chinoise qui vient d’être arrêtée par la police, ainsi que deux hommes complices de son geste terrible. Elle est accusée d’avoir vendu son bébé à des trafiquants d’enfants. Elle s’était rendue au commissariat de police pour déclarer la disparition de sa fille, Huahua, qui avait soi-disant eu lieu plus tôt dans la journée. Rapidement la police remarque quelque chose de suspect chez la mère. Le jour-même, elle a reçu un virement de 50 000 yuans (environ 6 700 euros) sur son compte. En remontant la piste, la police tombe sur des vidéos de caméras de surveillance qui ne laissent aucun doute sur ce qui est arrivé à la petite fille de 19 mois. Le matin, elle s’était rendue à Zhengzhou, dans la province du Henan, avec son bébé. Elle y a été aperçue avec deux hommes, Wei et Li, à la gare de la ville. Les deux hommes sont suspectés d’être des trafiquants d’enfants.

 

La mère a vendu sa fille pour près de 7 000 euros

En regardant les comptes de la mère, la police a aussi remarqué qu’après avoir reçu l’important versement, elle est allée faire du shopping dans des magasins de vêtements et de cosmétiques. Ce jour-là, elle s’est fait plaisir en dépensant 6 000 yuans, soit 800 euros. Avec toutes ces preuves contre elle, la mère n’a pas pu mentir plus longtemps. Lors de l’interrogatoire, elle a avoué avoir vendu son enfant pour l’argent et avoir voulu déclarer sa disparition pour ne pas éveiller les soupçons dans sa famille.

 

Le père de l’enfant a un message pour la mère

La police a réussi à arranger un faux rendez-vous avec les trafiquants, puis les ont arrêtés. La petite Huahua a été retrouvée et confiée aux grands-parents et au papa. Madame Yu a été arrêtée sous l’ordre de l’article 240 du Code criminel chinois, qui concerne le trafic d’êtres humains. Le père a commenté le crime dans les médias. Il a tenu à s’adresser à la mère de sa fille. « Amuse-toi bien en prison. J’enverrai ta fille pour qu’elle vienne te chercher à la sortie de la prison quand tu sortiras ».

mère vend sa fille enfant

Crédits : People’s Daily Online, Shangaiist

Publié par Nicolas F le 03 Juin 2018
0