Miss France 2019 : Vaimalama Chaves explique la signification de son prénom

Plus de sept millions de téléspectateurs ont suivi son sacre samedi soir lors de la 89è cérémonie d’élection de Miss France à Lille. Vingt-ans après Mareva Galanter, Vaimalama Chaves ramène la couronne sur l’île de Tahiti. Une jolie revanche pour cette reine de beauté, martyrisée et harcelée par ses camarades il y a quelques années du fait de son surpoids. Depuis son couronnement, Vaimalama Chaves multiplie les interviews et séances photo à un rythme effréné. Une nouvelle vie qui commence pour cette tahitienne de 24 ans.

 

Vaimalama Chaves donne la signification de son prénom

Nombreux sont les téléspectateurs à avoir été bercés par l’accent chantant et le regard envoûtant de la belle vahiné samedi soir. Il était toutefois plus difficile de mémoriser son prénom du premier coup. Interrogée par Télé-Loisirs, Miss France 2019 a donné la signification de celui-ci. « Vaimalama veut dire source de lumière en Wallisien (une langue polynésienne), a-t-elle ainsi indiqué. Mais on peut m’appeler Vai, c’est plus facile. » Un prénom qu’elle porte donc à merveille tant la reine de beauté s’apprête à rayonner pendant un an, couronne de Miss France sur la tête.

 

Vaimalama Chaves veut lutter contre le harcèlement

Plébiscitée par le public samedi soir, Vaimalama Chaves porte un joli message d’espoir. Alors qu’elle pesait 80 kilos il y a cinq ans, subissant les moqueries de son entourage ou de ses camarades qui l’appelaient « le monstre », Vaimalama Chaves a décidé se prendre en main. « Il y a eu des surnoms qui m’ont particulièrement touchée, des propos comme « t’es grosse, t’es moche » , « dans la vie il y a des gagnants et des perdants, et je ne veux pas de perdants dans ma famille » . Quand on est en pleine construction identitaire, c’est vrai que ce n’est pas évident à assumer, mais aujourd’hui je suis reconnaissante d’avoir vécu ça pour être capable d’encaisser et d’être plus forte. » Un jolie revanche personnelle pour Miss France 2019.

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Maxime le 18 Déc 2018
0