Miss France : Vaimalama Chaves accusée, malgré elle, de grossophobie

 

Vaimalama Chaves ne s’attendait sûrement pas à cela. Quelques jours après avoir été élue Miss France 2019, la tahitienne de 24 ans est au coeur d’une vive polémique. Durant l’élection, la reine de beauté a séduit les téléspectateurs avec son parcours atypique et son histoire singulière. Vaimalama Chaves a ainsi raconté qu’elle avait « longtemps été ronde » . « C’est quelque chose qu’il me tient à coeur de partager.  » a-t-elle indiqué à Jean-Pierre Foucault, animateur de la cérémonie. Il y a moins de cinq ans, Miss France 2019 pesait 20 kilos de plus. Une période difficile pour la vahiné qui subissait les moqueries et remarques désobligeantes de son entourage ou de ses camarades. Mais la façon dont Vaimalama Chaves se sert de cette histoire pour motiver chaque femme ronde à suivre la même métamorphose qu’elle fait débat. Ne pourrait-on pas s’assumer pleinement en étant ronde ? La question est posée.

 

 

Vaimalama Chaves taxée de grossophobe

Pour réaliser son rêve de devenir Miss France, Vaimalama Chaves s’est infligée plusieurs sacrifices. « J’ai changé ma façon de manger, j’ai fait du sport. Pour devenir Miss, il a fallu sacrifier quelques gâteaux, quelques soirées barbecue et des pizzas mais le résultat est là. » explique-t-elle au Parisien. Cette perte de kilos a donc été essentielle pour Vaimalama Chaves. La Tahitienne précise par ailleurs qu’elle « ne serait pas la même personne » et qu’elle « n’aurait pas gagné Miss France » sans cette perte de poids. De quoi assommer encore un peu plus les jeunes femmes complexées par leur corps.

View this post on Instagram

Les mots ne seront jamais suffisants pour vous raconter mon rêve éveillé. Miss France, c'est grâce à vous, c'est avec vous et c'est pour vous. . Ce n'était pas une revanche face à la vie. C'était une victoire qu'on partage ensemble parce que c'était un travail d'équipe. Vous m'avez portée, vous m'avez supportée et aujourd'hui, on a gagné ! . Merci pour tout, mille fois, merci pour tout l'amour et le soutien qui ont fait de moi cette jeune femme pétillante sur scène. Merci pour tous messages que vous m'avez envoyés et les encouragements que j'ai reçus. Merci d'avoir été ma force et mon pilier ! . Mauruuru ! . #MissTahiti #MissFrance #WeMadeIt #StrongerTogether #SomethingBigIsComing #ThankYouSoMuch #DeeplyThankful #Loviu

A post shared by Vai Chaves (@vaimalamachavesoff) on

 

Vaimalama Chaves plus maladroite qu’autre chose

Pendant la cérémonie, Vaimalama Chaves a révélé que cette métamorphose l’avait profondément aidé personnellement. « Aujourd’hui, j’ai confiance en moi. Je m’accepte. Il est à la portée de tous de faire pareil. Alors si je peux être porteuse d’espoir, c’est avec grand plaisir que je le ferai. » Des propos qui divisent sur les réseaux sociaux. Certains y voient une forme de grossophobie. Pour Miss France, l’accomplissement personnel passerait avant tout par une perte de poids. Il serait impossible d’être bien dans sa peau avec des formes et des rondeurs. Taxée de grossophobie bien malgré elle, Vaimalama Chaves n’a pour le moment pas répondu à cette polémique naissante.

 

 

 

 

En savoir plus sur : - - -

Publié par Maxime le 21 Déc 2018
 
0