Montpellier : Il jette son chien du troisième étage… La justice le condamne à deux ans de prison ferme !

À Montpellier, un homme a été condamné à trois ans de prison dont deux ferme pour avoir jeté son chien du troisième étage. Un acte cruel que l’homme a tenté de justifier par son état second au moment des faits.

>> À lire aussi : Elle maltraite son chat dans une vidéo et se fait dénoncer sur Twitter. La police a été saisie !

Il jette son chien du troisième étage

Trois étages. Voilà ce qui aurait pu être les dernières secondes d’un malinois, à Montpellier. Dans la nuit du 3 août, un homme de 35 ans a jeté son chien par le balcon de son immeuble, laissant l’animal tomber de trois étages. La police, qui effectuait une ronde au moment des faits, a pu rapidement arriver sur les lieux. L’homme a tenté de prendre la fuite par les balcons de l’immeuble, mais a été finalement interpellé au premier étage de la résidence. Ce dernier ne s’est cependant pas laissé faire par les forces de l’ordres : coups de poings, coups de tête et coups de pieds, l’homme a même mordu un agent à la cuisse gauche, comme le rapporte Midi libre. Une agressivité qui a forcé les policiers à utiliser leur TaserTM pour maîtriser le coupable.

>> À lire aussi : Batman sauve des animaux de l’euthanasie, un vrai héros se cache derrière ce masque !

L’individu n’exprime aucun regret, et demande la clémence du tribunal

Le 23 août dernier, l’homme a du répondre de ses actes face à la justice. Devant le juge, ce dernier tente d’expliquer son geste, et semble tout mettre sur le fait qu’il se trouvait dans un état second : « J’avais beaucoup bu, la veille j’avais pris beaucoup de cocaïne. Je ne me souviens plus de rien » . Mais les explications de l’homme de 35 ans n’ont pas réussi à convaincre le tribunal, et a écopé d’une peine de prison de trois ans, dont deux ferme, ainsi que trois ans de mise à l’épreuve. Le prévenu devra également « se soigner et dédommager les victimes pour une somme totale de 5600 euros » , comme le rapporte Midi libre.

Le malinois pris en charge par la SPA de Montpellier

Une peine « lourde » pour l’homme, face à une justice qui semble prendre conscience que la cruauté animale doit être punie. Le chien a été pris en charge par la SPA de Montpellier, mais ce dernier est traumatisé : « Il est très anxieux et craintif vis-à-vis de la main de l’homme » a souligné l’avocat de la SPA. Selon les différentes associations et organismes de lutte contre la cruauté animale, la décision du tribunal est un exemple à suivre afin de protéger au mieux les animaux de compagnie.

>> À lire aussi : Vers une interdiction de la chasse aux trophées des animaux en voie de disparition ?

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Jessy le 26 Août 2019
0