Nordahl Lelandais : il aurait agressé sexuellement une petite fille de sa famille

Nordahl Lelandais : de nouveau soupçonné

Après avoir été arrêté pour le meurtre de la petite Maëlys de Araujo et du caporal Arthur Noyer, Nordahl Lelandais se voit confronté à une nouvelle accusation. Celui de l’agression sexuelle d’une petite fille, âgée de moins de 7 ans et faisant partie de sa famille ! Il aurait agressé sexuellement cette petite fille, sa cousine plus précisément, et aurait filmé la scène. C’est grâce à ces images que les enquêteurs ont pu créer un dossier solide afin d’accuser le meurtrier. Pour le moment, les autorités n’ont pas mis au courant Nordahl Lelandais et ne l’ont pas mis devant le fait accompli.

 

En fouillant dans le téléphone de l’accusé, les enquêteurs ont trouvé de nouvelles preuves pouvant confirmer leurs soupçons sur l’agression sexuelle de sa cousine. Ladite vidéo a été filmée pas moins d’une semaine avant la disparition de Maëlys en août 2017. Pour en savoir plus au sujet de cette fameuse vidéo, vous pouvez d’ailleurs aller voir toutes les informations dans la vidéo juste au-dessus.

 

Une agression sexuelle filmée

D’après certaines personnes proches de l’enquête, Nordahl Lelandais aurait filmé la scène chez lui. Plus précisément, chez ses parents. Le jour où Nordahl aurait agressé sexuellement la petite, les parents de cette dernière seraient partis en week-end. Mais pour le moment, l’accusé n’est au courant de rien et il sera bientôt confronté à la vidéo.

 

La police l’a actuellement mis en examen pour le meurtre du jeune caporal et de la petite Maëlys. En effet, le 14 février dernier, Nordahl Lelandais avait avoué qu’il avait bien tué « accidentellement » la petite fille et le jeune homme de 24 ans, Arthur Noyer, à la suite d’une dispute. Lorsque les deux hommes se sont battus, le caporal serait apparemment tombé par terre et en serait mort. Tout cela, selon les dires de Nordahl Lelandais, bien sûr. Mais les enquêteurs avaient demandé qu’une analyse psychiatrique soit effectuée. Les spécialistes ont bien appuyé sur la « dangerosité criminologique » du jeune homme. Il aurait même une personnalité caractérisée comme « perverse ».

 

Source : BFMTV

Publié par Jeanne Tilly le 06 Juin 2018