Nordahl Lelandais : un nouvel appel à témoin suite à une disparition en Isère

La PJ de Grenoble vient de lancer, sept ans après, un appel à témoins pour la disparation de Malik Boutvillain. Le jeune homme a disparu depuis le 6 mai 2012 à Échirolles et figure parmi les différentes affaires liées à Nordahl Lelandais.

>>> A lire aussi : Nordahl Lelandais : le verdict de sa demande de remise en liberté (vidéo)

Un nouvel appel à témoin pour Malik Boutvillain : Nordahl Landais soupçonné

La police judiciaire de Grenoble a lancé un appel à témoins afin de retrouver Malik Boutvillain, disparu le 6 mai 2012. Il a disparu en Isère, non loin de là où vivait Nordahl Lelandais, ce qui représente une drôle de coïncidence. Pourtant, d’après Marc Giraud, chef de l’antenne PJ de Grenoble, « aucun élément ne permet à ce stade d’établir un lien » entre cette disparition et le meurtrier de la jeune Maëlys.

Malik est un jeune homme mesurant 1m 87 et qui aurait à ce jour 39 ans. Il était parti seulement avec sa clé n’emportant rien d’autre avec lui. D’après l’avocate de la famille, Me Bernard Boulloud, il ne serait jamais revenu alors qu’il avait préparé ses papiers pour voter à la présidentielle, ce même jour.

L’affaire a été classée sans suite en 2014 mais fait l’objet une information judiciaire à Grenoble pour arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire après l’arrestation du meurtrier de l’Isère.

Nordahl Lelandais soupçonné dans l'affaire Malik Boutvillain

Appel à témoins pour Malik Boutvillain

>>> A lire aussi : Affaire Maëlys : un an après, la famille s’exprime

Un nom qui apparaît dans les affaires liées à Nordahl Lelandais

Nordahl Lelandais est poursuivi pour deux affaires majeures : l’enlèvement et le meurtre de la petite Maëlys à Pont-de-Beauvoisin en août 2017 et la disparition et l’assassinat du caporal Arthur Noyer, en avril 2017, en Savoie. Depuis, l’homme est soupçonné pour d’autres faits et pourrait être mêlé à une quarantaine d’affaires. Parmi elles, le cas de Malik Boutvillain qui est une disparation pour le moins inquiétante. Les gendarmes devraient bientôt être en charge de l’affaire.

« Nous avons le sentiment que la police n’a pas le temps de s’en occuper, les services de gendarmerie sont plus fournis et comme ils suivent pas mal de ‘dossiers Lelandais, ça pourrait permettre d’accélérer les choses » a expliqué l’avocate de la famille.

> L’analyse psychiatrique de Nordahl Lelandais fait froid dans le dos…

En savoir plus sur : - - -

Publié par Leslie le 08 Mai 2019
 
0