Nouveau concept pour les gens seuls : un restaurant pour manger les plats à emporter !

 

On les voit partout, à vélo ou à moto, les livreurs de repas à domicile envahissent les rues de nos grandes villes. Pendant la pause déjeuner, on n’a pas le temps de se rendre dans un restaurant à l’autre bout de la ville, alors on commande. Le soir, on est seul et on a la flemme de cuisiner et pas question de se pointer seul dans un restaurant, alors on commande. Les couples les plus fainéants ou peu doués en cuisine, ils commandent. Cette mode du repas à domicile s’étend encore, avec l’augmentation des commandes à emporter, plutôt que la dégustation sur place.

 

On se fait livrer au restaurant

Mais que font donc tous ces gens avec leur repas à emporter ou livrer ? Mangent-ils seuls devant la télé ? Recréent-ils l’espace cosy d’un restaurant dans leur appartement ? Ou mangent-ils sur le pouce par besoin uniquement ? Un nouveau restaurant concept a vu le jour à Helsinki. Il permet à tous ceux qui ont commandé un plat à emporter de venir le manger sur place. Ils peuvent aussi se faire livrer à cette adresse.

(AP)

Il s’agit donc d’un restaurant, avec service à table, qui ne sert pas sa propre nourriture. On peut commander dans un autre restaurant et la nourriture vient à vous. Le resto peut accueillir jusqu’à 50 personnes et fournit donc uniquement les plats et couverts. Des boissons peuvent également être commandées.

(AP)

La mode des social restaurants

Le restaurant Take In qui se qualifie de « salon en ville », se situe en plein centre, à côté de la gare central d’Helsinki. « Il permet d’encourager l’aspect social de la restauration », explique la gérante d’un magasin partenaire. Le but est d’encourager les gens qui sont seuls à manger dans un cadre agréable et entourés d’autres personnes sans pour autant ressentir la gêne ou la pression sociale du fait de leur solitude. À Amsterdam, le restaurant Eeenmaal est réservé aux personnes seules, puisqu’il y a à chaque fois une toute petite table et une chaise, et il n’y a pas de connexion wifi, afin de favoriser les connexions sociales. Toujours dans le but de favoriser les interactions qui nous déconnectent du train-train, on pense aussi à l’implantation des bars à chats.

(Eeenmaal/Facebook)

LES VIDEOS A NE PAS RATER
Nicolas F - le 17 Fév 2017
VOUS AIMEREZ AUSSI
 
0