La nouvelle campagne de Marc Jacobs choque le web !

Alors que l’été s’achèvera bientôt, les passionnés de mode attendent avec impatience le lancement des collections automne/hiver. Les plus grands créateurs rivalisent d’ingéniosité pour être celui dont on parlera plus que les autres. Et à ce jeu-là, c’est sans doute Marc Jacobs qui a gagné le gros lot. Dommage le buzz créé ne soit pas pour la qualité de ses vêtements…

Cet été, nous avons pu apprécier le retour des campagnes d’acceptation et le glissement des standards de beauté vers des critères plus « atteignables », plus humains. Désireux de rappeler à quel point il peut être anticonformiste et original, Marc Jacobs a décidé d’orienter sa première campagne pour la collection automne/hiver dans une toute autre direction.

Il a récemment dévoilé les premiers clichés et le moins que l’on puisse dire, c’est que ceux-ci ne respirent pas la joie de vivre. On y voit en effet deux mannequins transformées, pour l’occasion, en véritables poupées de cire. Pas le type de poupées avec lesquelles on aimerait jouer, plutôt celles qui laisseraient croire que l’on a atterri dans une maison des horreurs. Le teint cireux, une allure famélique et un visage creusé, voilà les éléments que l’on peut voir sur ces jeunes femmes. Au final, les deux mannequins ressemblent à des êtres déshumanisés et on peut parfaitement les imaginer en vitrine d’un magasin.

Face  aux premiers clichés, les réactions contre Marc Jacobs ne se sont pas faites attendre ! C’est sur Twitter, en particulier, que les commentaires ont été assez acerbes. Les internautes se révoltaient en effet contre cette campagne qui faisait l’apologie de la maigreur et présentait des corps presque inhumains. Certains internautes avaient également décidé de réagir avec humour, insistant sur le fait qu’après avoir vu de telles photos, ils n’avaient qu’une envie: aller manger.

La stratégie de Marc Jacobs n’aura donc pas été bénéfique pour la promotion de sa collection automne/hiver. Enfin, tout est relatif : personne n’a parlé de ses vêtements et ça, c’est peut-être une victoire en soi !

12173_fullHome la-nouvelle-collection-de-marc-jacobs-l-apologie-du-cadavre-248923

Source : lexpress style

A DÉCOUVRIR : A NY, QUAND LES MANNEQUINS SONT JUGÉS TROP MAIGRES, ILS SONT RETIRÉS !  

Publié par Leïla le 08 Sep 2014