Le métro le plus moderne du monde a ouvert au Qatar et il est géré par la RATP

Futuriste, rapide, silencieux, moderne, spacieux, voici quelques qualificatifs donnés par ceux qui ont eu la chance de tester le nouveau métro aérien installé à Doha, au Qatar. Il s’agit du premier métro de l’émirat, qui comprend plusieurs lignes et qui fait la joie et la fierté de tous les habitants de la capitale. Regardez la vidéo pour découvrir des images du métro de Doha qui comprend même une première classe.

> À lire aussi : Une ligne de métro française dans le top 10 des transports en commun les plus bondés au monde !

Le premier métro a ouvert au Qatar

En 2022, la Coupe du monde de football aura lieu au Qatar. Depuis que l’émirat a été choisi pour organiser cet événement de grande ampleur, de nombreux travaux et constructions d’infrastructures sont en cours. L’un de ces grands chantiers était la construction d’un métro dans la capitale. Dorénavant, la ville comprend trois lignes de métro, 36 stations, qui totalisent 75 km de voies ferrées. Le métro permettra notamment aux voyageurs de relier facilement l’aéroport au centre-ville. Ce métro sans chauffeur est dorénavant le métro le plus confortable, luxueux, sûr, spacieux au monde. Il peut rouler jusqu’à 100 km/h sur certaines portions, dont la majorité des rails sont aériens.

> À lire aussi : Les tickets de métro et la carte Navigo à Paris, c’est bientôt de l’histoire ancienne !

La RATP et Keolis gèrent le nouveau métro de Doha

Les Français peuvent être fiers ou au contraire, dépités d’apprendre que ce sont deux entreprises françaises qui sont chargées de la gestion du réseau. La première société qui gère le métro de Doha n’est autre que la RATP, la deuxième est Keolis, filiale de la SNCF. Il a fallu 6 ans pour construire ce réseau qui a coûté plus de 17,5 milliards d’euros. Les deux sociétés françaises ont décroché un contrat de gestion de 20 ans à hauteur de 3 milliards d’euros.

> À lire aussi : La reconnaissance faciale pourrait bientôt remplacer le Pass Navigo

Ce métro ultra moderne a également une première classe

Ce contrat franco-qatari a été conclu par Emmanuel Macron lors de son déplacement dans le pays en 2017. Il a signé les contrats de la RATP et Keolis, en présence de l’émir. Mais ce n’est pas le seul métro que connaîtra le pays. Le Qatar est en train de construire une ville entière, Lusail, qui aura elle aussi son métro, également géré par Keolis et la RATP. Les voitures du métro ont été conçues par une société japonaise. Le ticket pour un aller simple coûte 50 centimes, si vous vous contentez de la deuxième classe. Des tickets de première classe sont vendus à 2,50 euros. En première classe, les fauteuils sont encore plus larges et sont situés à l’avant, face au parebrise, donnant l’impression de conduire le métro, ceux-ci étant dirigés sans conducteur et donc sans cabine de pilotage.

> À lire aussi : Les conducteurs de métro partent-ils vraiment à la retraite à 52 ans ?

Les stations sont également ultra-modernes

Mais il n’y a pas que les voitures du métro qui sont exceptionnelles, les stations sont également admirables. Très design, toutes uniques, spacieux, propres, lumineuses, les stations du métro ont été conçues par l’agence néerlandaise UNStudio. Ces stations très modernes sont inspirées des formes et des motifs de la culture bédouine.

> À lire aussi : Une station de métro envahie par les eaux à Washington ! Impressionnant… (vidéo)

Crédits : DR, AFPTV

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 29 Déc 2019
0