Elle est prise en stage à la NASA et s’enflamme sur twitter… mais elle n’aurait jamais du écrire ce message !

Publié par Mélaine le 02 Sep 2018

Parfois, certains stages de fin d’études peuvent s’avérer déterminants pour une carrière. Et c’était sans doute le cas pour cette jeune femme qui, après avoir obtenu son stage à la Nasa, s’est un peu (trop) enflammée sur Twitter !

 

Un stage à la NASA

Existe-t-il plus prestigieux que d’obtenir un stage à la NASA quand on veut être du métier ? Bon, et bien, emportée par la grande nouvelle, une étudiante a décidé de faire un post sur Twitter. Naomi H a donc, tout simplement, écrit « Everyone shut the fuck up. I got accepted for a NASA internship« .

 

Message que, très généreusement, on vous traduit :« Que tout le monde ferme sa p***** de g***** ! Je suis prise en stage à la NASA ».

 

Un tweet qui récoltera 3 447 j’aime, 129 partages et 158 commentaires. L’un d’entre eux vient d’un certain Homer Hickam. Le monsieur, qui a visiblement 40 ans de plus, lui a tout simplement répondu « langage ». Un petit mot, sec, qui rappelait à la jeune fille de surveiller son langage.

 

Elle n’aurait peut-être pas du lui répondre

 

Adieu NASA !

La jeune fille, dans son élan, et au lieu de prendre en considération la réflexion de ce monsieur, a surenchéri en répondant à Homer Hickam.

 

« Suck my dick and balls I’m working at NASA ». S’il fallait traduire, cela donnerait du « Suce ma b*** et mes c*******, je travaille à la NASA ».

 

Aussitôt, le-dit monsieur lui a répondu. Et on imagine la face décomposée de l’étudiante en lisant ce message :

 

« Et je suis membre du Conseil National de l’Espace. L’organisme qui supervise la NASA »

 

L’homme, dans un post sur son propre blog (qu’il a supprimé depuis) explique que la jeune femme avait perdu son stage. Mais qu’il n’était pas lui-même responsable de son éviction.

 

 

Quand on vous le dit de faire attention à ce que vous postez sur le Net ! Et suivez ces conseils pour vous protéger.

En savoir plus sur : - -