Une photo d’Adolf Hiltler posant avec une petite fille juive se vend 11 520 dollars aux enchères

Ce mercredi 14 novembre 2018, c’est un mystérieux cliché datant du 16 juin 1933 qui a été mis aux enchères. En effet, sur la photo, on voit Adolf Hitler qui pose avec une enfant juive.

 

Adolf Hitler pose avec une enfant juive

Un cliché tabou et mystérieux. Voilà ce que représente cette photo d’Adolf Hitler qui pose avec une enfant juive en juin 1933. Il faut dire que le Führer était souvent photographié avec des enfants, histoire de s’attirer la sympathie des foules. Mais pour celui dont la folie a causé la mort de 6 millions de Juifs, cette photo-là interroge. Et c’est certainement ce qui explique son prix, puisqu’elle est vendue aux enchères à 11 520 dollars.

 

En fouillant dans les archives, on apprend que cette adorable petite fille blonde s’appelle Rosa. Elle rencontre Hitler à l’occasion d’une fête d’anniversaire organisée pour le chef du IIIème Reich. Et le hasard veut que la petite fille soit née le même jour. Amusée par cette coïncidence, une amitié étrange se noue entre eux. 

 

Adolf-hitler-photo-petite-fille-juive-enchères-rosa

Entre Rosa et Adolf Hitler, une amitié étrange se noue

L’amitié entre Adolf Hitler et Rosa

Adolf Hitler invite alors régulièrement Rosa chez lui pour manger des fraises à la chantilly. Parfaitement au courant que la petite fille est juive, il fait fi des lois et des persécutions déjà orchestrées à l’époque par le régime Nazi. Il demande même à son photographe personnel, Heinrich Hoffmann, se faire quelques clichés tout en conservant le secret. Et lorsqu’ils ne peuvent pas se voir, ils correspondent par lettres.

 

Et ce n’est pas moins de 17 lettres qui sont retrouvées et adressées à « oncle Hitler ». Mais en 1938, leur relation devient compliquée. En effet, Martin Bormann, le conseiller du dictateur, finit par se rendre compte que la petite fille est juive. C’est alors que toutes visites ou interactions sont interdites. « Rosa et Hitler étaient très proches, au point que le dictateur refusait qu’elle soit bannie. À la fin, il a dénoncé la petite fille et sa mère, et ces dernières ont été contraintes de rester éloignées », explique Bill Panagopulos, commissaire-priseur de la vente aux enchères. Rosa décèdera 5 ans plus tard de la poliomyélite.

 

Source : L’Express
Publié par Claire le 18 Nov 2018
0