Déconfinement : Edouard Philippe annonce un nombre colossal de tests virologiques par semaine à partir du 11 mai

Edouard Philippe prend la parole pour présenter le plan de déconfinement devant l’Assemblée. Il aborde rapidement la question des tests dans le triptyque : protéger, tester et isoler. 700 000 tests virologiques par semaine devraient être possibles après le 11 mai.

A lire aussi : Alerte : la réouverture des lycées repoussée

Le Conseil Scientifique estime que le virus continuera à circuler après le début du confinement à hauteur de 2000 à 3000 nouveaux cas par jour. Edouard Philippe, dans son plan de déconfinement, a donc mis en avant la multiplication des tests virologiques pour pouvoir détecter ces personnes.

700 000 tests par semaine

Le gouvernement affirme que la France sera en mesure d’effectuer 700 000 tests par semaine à partir du 11 mai. Si les chiffres des scientifiques se confirment alors la France possédera une marge pour élargir les tests :  » Cela nous donne la marge qui nous permettra, en plus des tests des chaînes de contamination de mettre en œuvre des campagnes de dépistage comme nous l’avons déjà engagé pour les Ehpad notamment  » .

Le remboursement de ces tests aura lieu. « Nous allons enfin faire passer à 100% la prise en charge de ces tests par l’assurance -maladie » . Les personnes testées seront aussi l’entourage de la personne contaminée. « Dès lors qu’une personne aura été testé positive, nous engagerons un travail d’identification et le test de tous ceux, symptomatiques ou non, qui auront eu un contact rapproché avec elle » .

Isoler

Edouard Philippe annonce que les contaminés seront alors isolés ainsi que leurs contacts. »Tous ces cas contacts seront testés et seront invités à s’isoler, compte tenu des incertitudes sur la durée d’incubation. Deux méthodes d’isolement sont évoquées : isolement dans le foyer ou dans un lieu à disposition comme les hôtels réquisitionnés. Ce sera aux professionnels de la santé d’établir le plan d’accompagnement de ces personnes.

Source : NR Pyrénnées

A lire aussi : 2000 à 3000 nouveaux cas par jour : les prévisions inquiétantes du déconfinement

Publié par Romane le 28 Avr 2020
0