Elle est plongée dans un coma artificiel depuis qu’elle a fait une double séance de bancs solaires

Autant les séances de bronzage prolongées sur la plage sont mauvaises pour la santé, autant les séances de bronzage dans les bancs solaires sont encore plus dangereuses. Caroline Wood, 40 ans, a été plongée dans un coma artificielle suite à deux séances consécutives au solarium.

 

Sa fille l’a retrouvée déshydratée

C’est dans sa maison, dans le Kent, que Caroline Wood s’est étalée de tout on long. Elle est tombée dans ses escaliers, alors qu’elle était trop faible pour les descendre. C’est sa fille qui l’a trouvée allongée, déshydratée par les bancs solaires qu’elle avait faits, plus tôt dans la journée. Elle a directement été emmenée au King’s College Hospital, au sud de Londres, où elle y est restée pendant un mois. Durant tout ce temps, les médecins se sont occupés de ses blessures. Ils ont même été obligés de la plonger dans un coma artificiel, tellement son état était préoccupant.

(SWNS)

Elle ne voyait pas le résultat immédiatement

C’est son amie Sarah, qui l’avait accompagnée dans le salon de beauté qui a pu expliquer ce qu’il c’était passé. « Caroline venait de faire un banc de huit minutes et elle a ensuite demandé pour en faire un deuxième, mais je lui avais dit que je pensais que ça serait trop ». Pourtant, un panneau d’avertissement était bien présent dans le salon : « Après votre première visite, veuillez attendre 48 heures avant de faire une prochaine séance ». Mais Caroline n’a voulu en faire qu’à sa tête et a prétendu avoir déjà fait des bancs auparavant.

(SWNS)

Elle n’a pas suivi les règles de sécurité

Depuis qu’elle est rentrée chez elle, elle continue à faire des allers-retours à l’hôpital pour suivre des traitements. Elle a toujours des lésions au cerveau et ne peut plus travailler, depuis 15 semaines. Elle prend l’entière responsabilité de ce qu’il lui arrive, car elle comprend qu’elle n’a pas respecté les règles de sécurité. Elle ne demande aucune compensation au salon, qui a fait son travail. « Je ne souhaiterais à personne de vivre ce qu’il m’arrive », conclue-t-elle son entretien avec le journal Metro. Rappelez-vous que les effets des bancs n’apparaissent que quelques heures plus tard. Il ne faut absolument pas enchainer deux séances !

Publié par Nicolas F le 27 Août 2017