La Poste : les habitants de ce village vivent un véritable enfer

Les habitants de Saint-Jeannet dans les Alpes-Maritimes n’en peuvent plus ! Depuis la fin du confinement, la Poste du village n’assure plus du tout son rôle de transmission du courrier. Pire, il semblerait qu’elle perde carrément des colis…

>> À lire aussi : La Poste : un très grand changement annoncé… c’est la fin d’un produit phare !

La Poste : des habitants mécontents !

Du côté de Saint-Jeannet dans les Alpes-Maritimes, les habitants de la commune n’en peuvent plus de La Poste ! « On n’a plus de courrier »; « On ne nous remet plus les recommandés même quand on est là »; « La réexpédition ne suit plus »; « On n’arrive pas à faire de réclamation »; « On ne sait jamais quand le bureau de poste est ouvert. » Et de mémoire, cela n’est jamais arrivé en 30 ans. En tous les cas, c’est ce que confirme Raphaëlle : « Avec d’autres voisins, on ne reçoit plus de courrier depuis le déconfinement. Est-ce que c’est à cause du changement de facteur? L’ancienne factrice, c’était le top du top, mais elle est partie. »

Le souci, c’est que c’est une situation qui met tout monde dans l’embarras.

« A la Poste de Saint-Jeannet, non seulement les horaires sont restreints, mais ils ne les respectent pas ! Avant le confinement, je n’avais pas de problème de courrier. Mais maintenant, je ne reçois plus les recommandés. Depuis deux mois, ma réexpédition ne fonctionne plus. J’attendais une lettre importante de la Caisse d’allocations familiales pour ma prime d’activité. Je ne l’ai pas reçue, elle leur a été retournée avec la mention ‘‘adresse invalide’’ »

« Mon mari attend un courrier important pour sa retraite. Il a vérifié auprès de l’envoyeur: il a bien été expédié il y a deux semaines. Mais il n’est toujours pas arrivé. »

plus-de-courrier-colis-non-livres-horaires-douverture-reduits-mais-que-se-passe-t-il-dans-poste-de-ce-village

>> À lire aussi : La Poste : voilà ce qui va changer après le déconfinement

Un CDD en formation comme excuse

A priori, le responsable départemental de la CGT explique : « La factrice titulaire est blessée, elle est en arrêt. Elle a été remplacée par un jeune CDD. C’est une tournée de lettres, de colis et de recommandés qui demande une formation importante. Ce CDD ne l’a pas reçue et il ne connaît pas encore suffisamment la tournée. Il lui faudra 3 ou 4 semaines pour être vraiment efficace. Il y a des jeunes qui font une, deux, trois ou quatre heures supplémentaires pour arriver à finir leur tournée. Ils finissent leurs journées en larmes. C’est Koh-Lanta. »

La Poste dément en expliquant que la factrice est absente depuis plus d’un an. Sauf que…« Oui mais normalement, il y a un volant de remplacement composé de facteurs en CDI formés sur plusieurs tournées et qui connaissent bien le métier. Ils sont très vite opérationnels quand ils font un remplacement, répond Rémi Demouveau. Mais avec le Covid, on a arrêté de CDIser les CDD, au contraire on les a supprimés. Au détriment du volant de remplacement. A Saint-Jeannet, la titulaire a été remplacée par plusieurs CDD successifs. Pendant le confinement, l’activité lettres a baissé mais le nombre de colis a explosé. »

Résultat des courses, les services concernés demandent aux habitants de faire une réclamation de 36 31, ou par mail. Quant aux horaires d’ouverture, « c’est vrai que début avril, il n’était ouvert qu’un jour par semaine, mais il a rouvert le 27 avril avec les mêmes horaires qu’avant le confinement : lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à midi. S’il y a eu de la queue, c’est sans doute l’effet du déconfinement, mais ça ne devrait pas durer. »

>> À lire aussi : La feuille d’imposition d’une personne décédée adressée directement au cimetière ! Inouï !

En savoir plus sur : -

Publié par Claire le 10 Juil 2020
0