Pourquoi charger son téléphone peut devenir dangereux ?

L’UFC-Que Choisir vient de révéler que de nombreux chargeurs de téléphones étaient dangereux pour l’utilisateur. De la simple brulure à l’électrocution, les dangers sont réels.

À lire aussi : Drame : Une petite fille de 2 ans meurt en mettant un chargeur de téléphone à la bouche

Un pavé dans la mare. L’association UFC-Que choisir vient de sortir une enquête explosive sur les risques que peuvent engendrer les chargeurs de téléphone. Alors que les chargeurs dit « officiels » comptent en moyenne 30 euros, voir 50 euros pour la marque à la pomme, c’est clairement tentant de s’en procurer un beaucoup moins chers sur le web ou dans des magasins non spécialisés.

À lire aussi : Un homme échappe de peu à la mort en se faisant électrocuter par le chargeur de son iPhone

1 chargeur sur 2 présentent des défauts de sécurité électrique

Une enquête édifiante et réellement inquiétante. Sur vingt produits testés, seuls quatre se sont révélés conformes. Encore plus inquiétant, l’association affirme que plus d’un chargeur sur deux comporte des défauts de sécurité électrique, pouvant entrainer brulures, départ d’incendie voir l’électrocution. Néanmoins, malgré ce que l’on peut croire, le prix n’est en rien un gage de qualité et de sécurité. Les modèles jugés « conformes » comme des modèles Samsung et Essentiel B vendus chez Boulanger, Homday chez Gifi et Tekmee à la Foir’Fouille, coûtent en moyenne moins de 8 euros.

À lire aussi : Vous ne devriez pas recharger votre téléphone dans un lieu public, voici la raison !

Dans les mauvais élèves, huit chargeurs considérés comme « dangereux »

On en vient aux cancres de la classe. Certains chargeurs présentent des défauts de conception (soudure insuffisante, câble défaillant) : vendus chez Leclerc, Darty et Electro dépôt. L’UFC-Que Choisir appel les consommateurs à « s’en débarrasser au plus vite dans un point de recyclage » .

Mais le pire reste à venir. Huit produits sont jugés comme « carrément dangereux » à cause du risque de provoquer des courts-circuits et des départs d’incendies. Ce sont pour la plupart des chargeurs vendus par des vendeurs tiers sur des marketplaces (espace réservé à des entreprises partenaires) de la Fnac ou d’Amazon. Les vendeurs viennent généralement de Chine et sont très peu contrôlés à la douane. Pour éviter tout risque de se blesser en chargeant son smartphone, l’UFC-Que Choisir conseille de vérifier si les dix mentions obligatoires sont respectées par le produit. La liste de ces mentions est disponible sur le site de l’association.

Elle conseille aussi de ne pas charger son téléphone la nuit, de ne pas le poser sur une couette ou un tapis et de ne jamais le laisser brancher sur secteur en dehors des utilisations.

À lire aussi : A 16 ans, il meurt électrocuté par ses écouteurs pendant que son téléphone chargeait  

En savoir plus sur : - - -

Publié par Flavien le 26 Jan 2020
0