Pour la première fois, un arbitre arrête un match de foot à cause des chants homophobes ! (VIDÉO)

 

On s’en souvient, en mai dernier, Antoine Griezmann faisait la Une de Têtu avec pour titre : « L’homophobie dans le football, ça suffit » . Un message fort, pour un sport où l’homophobie est encore très marquée. Moqueries, insultes, chants injurieux et difficultés pour les joueurs de faire leur coming-out… Le monde du football pourrait avoir encore du chemin à faire avant d’accepter qu’un joueur soit ouvertement homosexuel. Lors d’un match de Ligue 2 ce week-end, un arbitre a pourtant interrompu le match, à cause de chants homophobes dans les gradins. Une première en Europe.

>> À lire aussi : Les Français sont plus tolérants face à l’homosexualité mais conservent encore de vieux stéréotypes…

Le match Nancy-Le Mans : but et chants homophobes

La troisième journée de Ligue 2 promettait un beau spectacle : Nancy contre Le Mans … Les supporters chantent, encouragent leur équipe dans un match au scénario intense. Mais au milieu de cette belle foule, des supporters ont commencé à clamer des chants homophobes à l’encontre de la Ligue nationale. « La ligue, on t’encule » pouvait-on entendre à quelques minutes de la première mi-temps. Et après une première annonce du speaker du stade demandant l’arrêt immédiat des chants homophobes, les supporters n’en n’ont eu que faire.

>> À lire aussi : La Une poignante de L’Equipe pour dénoncer l’homophobie dans le sport

L’arbitre interrompt le match en raison des chants homophobes

La première annonce ne faisant pas effet, l’arbitre principal du match, Mehdi Mokhtari, décide d’interrompre la rencontre. Les joueurs de Nancy ont demandé aux supporters de calmer leurs chants, et le match a pu reprendre rapidement. Sur Twitter, l’arbitre a été salué par plusieurs personnalités politiques, notamment Marlène Schiappa : « Bravo à l’arbitre Mehdi Mokhtari d’avoir interrompu courageusement le match face aux chants homophobes entonnés lors de Nancy-Le Mans comme le permet le règlement. Le foot est un sport passionnant. Il doit le rester pour tous » .

Selon la ministre des Sports, c’est une première

De son côté, Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a tenu à féliciter l’arbitre pour son geste, « une première » . Mais depuis un moment, la sexualité dans le football et le sport en général semble être de plus en plus importante à défendre. On se souvient de la Une de Têtu avec Antoine Griezmann, luttant contre l’homophobie dans le football. Fin mars, des chants homophobes à l’encontre des Marseillais, ont été qualifiés d’inadmissibles par la ministre des Sports. En juillet dernier, un supporter lensois a été condamné à 10 000 euros d’amande avec sursis pour des chants homophobes, selon Têtu.com. Il faut désormais espérer que le football fasse un pas de plus en avant vers l’acceptation de la sexualité de chacun.

>> À lire aussi : « L’homophobie dans le foot, ça suffit », Antoine Griezmann s’affiche à la Une de Têtu !

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Jessy le 19 Août 2019
0