Propriétaires de chats : vous risquez une grosse amende bientôt si vous n’êtes pas en règle !

Le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, était invité sur le plateau de BFMTV. Il est revenu, entre autres, sur ce fléau qui touche la France : l’abandon des animaux de compagnie. De nouvelles sanctions vont être appliquées pour les propriétaires de chats non identifiés.

>>> A lire aussi : Elle retrouve 22 chats et une lettre touchante abandonnés dans une cage

Une amende de 135 euros pour des chats non identifiés

Afin de lutter activement contre l’abandon des animaux domestiques, le gouvernement Français va prendre de nouvelles mesures. En effet, les propriétaires de chats non identifiés, par tatouage ou puce électronique devront payer une amende de 135 euros.

>>> A lire aussi : Payer les contraventions de stationnement par des dons pour les chats abandonnés : une idée folle et ingénieuse !

47% des chats ne seraient pas identifiés en France

Depuis 2012, l’identification des chats est devenue obligatoire en France. Or, à ce jour, 47% des félins comme animaux de compagnie ne sont pas identifiés. Comme l’a rappelé le ministre de l’agriculture, cela représente 7 millions d’animaux ! Cette mesure a été prise afin de limiter et de rendre plus difficile l’abandon de son animal de compagnie.

En effet, un chat abandonné ou qui s’est perdu sera plus facilement retrouvé grâce à une puce électronique ou un tatouage. Pour faire identifier votre petit félin, il vous suffit de vous rendre chez votre vétérinaire qui se chargera, soit de le tatouer, soit de lui glisser une puce électronique sous la peau. Cela vous coûtera entre 70 et 90€ environ et vous permettra de mieux protéger votre petite boule de poils.

> La France championne d’abandon des animaux : les campagnes de sensibilisation sont-elles réellement utiles ?

En savoir plus sur : - -

Publié par Leslie le 29 Jan 2020
0