Quand un homme attaque un adolescent dans une salle de sport !

La salle de sport est un lieu où de nombreuses personnes vont pour gagner en musculature. Cependant, certains bodybuilders peuvent s’embrouiller en pleine salle. Ce fut le cas dans une salle de sport à Montréal, au Canada.

 

Une embrouille entre un homme et un ado

Les salles de musculation sont un lieu où l’égo est multiplié par 10 000. Parfois, certaines personnes peuvent se prendre la tête car une machine est utilisée de manière excessive par un utilisateur. Cependant, la vidéo que vous allez voir est tout simplement surprenante.

 

La vidéo se passe au Canada. Charles Lalaonde, un adolescent, s’entraine de son coté et utilise une barre pour travailler ses bras. Soudain, un homme surgit et se confronte face à l’adolescent. Ce dernier essaye de lever à nouveau sa barre avec des poids. Mais l’individu en face en décide autrement et met un coup de pied sur la barre. Un geste extrêmement dangereux quand on sait que des gestes brusques peuvent entrainer des problèmes au dos.

 

Le reste de la salle en mode spectateur

Pendant que les deux protagonistes se prennent la tête en plein gymnase, le reste des adhérents n’a pas l’idée (ou le courage) de se mettre entre les deux pour arrêter la bagarre. Cependant, l’embrouille a été filmée par l’entraineur de Charles Lalaonde, Pete Rupish. 

 

L’entraineur, en postant la vidéo sur Youtube, a expliqué les circonstances de l’altercation entre les deux personnes.  » « L’histoire est que le staff de la salle de gym a donné à mon client des moments difficiles ces dernières semaines par rapport au levé de barre jugé trop fort dans la salle ».

 

Il continue son explication  » Ils ont dit qu’ils pouvaient toujours faire mais il a du placer des hameçons. Il a donc fait ce qu’ils ont demandé. Une personne au hasard, qui ne fait pas parti du staff, est venu le voir après avoir jugé qu’il faisait trop de bruit »

 

Manque de bol pour l’agresseur, ce dernier a été banni de la salle. En ce qui concerne l’adolescent, qui a respecté les règles, la salle lui a offert un an d’abonnement.

En savoir plus sur : - - -

Publié par La Rédaction le 20 Août 2018
 
0