Pour qu’il puisse mourir en paix, on lui fait croire que Donald Trump a été destitué

 

Un détail mentionné dans l'avis nécrologique de Michael Garland Elliott, publiée dans The Oregonian, a attiré l’attention de la presse. L’américain de 76 ans s’est éteint « en paix » alors qu’il a passé les derniers mois de sa vie, dans un monde qu’il ne reconnaissait plus. Comme de nombreuses personnes âgées, il n’était plus en phase avec le monde actuel. Il ne voyait pas d’un bon œil l’élection de Donald Trump, c’est pourquoi, ses proches ont décidé de lui glisser un petit mensonge avant qu’il ne rende son dernier souffle.

Son ex a voulu l'alléger avant sa mort

Cet amateur de Porsche et de golf, né en 1941, a « rendu un dernier et doux souffle », si l’on en croit sa nécrologie. Son ex-femme, qui est toujours restée proche de lui, était là lors de ses derniers instants. C’est même sa voix qu’il entendra pour la dernière fois. Elle a décidé de le laisser partir apaisé, en lui racontant un mensonge concernant Donald Trump.

(The Oregonian)

« Donald Trump a été destitué »

Voici ce que dit l'avis nécrologique : « Michael Garland Elliott est mort paisiblement le 6 avril 2017, entouré par ceux qui l'aimaient profondément et qui avaient pris soin de lui de façon désintéressée, pendant les derniers mois de sa vie. (...) Mike n'avait plus de famille depuis longtemps, et laisse derrière lui son ex-femme et sa meilleure amie, Teresa Elliott. Même si leur mariage avait fini en divorce, leur amitié n'en était devenu que plus forte, et sa voix fut la dernière que Mike a entendue. La dernière chose qu'elle lui a dit est: 'Donald Trump a été destitué’ ».

 
LES VIDEOS A NE PAS RATER
 
Nicolas F - le 21 Avr 2017
 
0