Fonte des glaces : de nouvelles espèces apparaissent

La fonte des glaces est un désastre sans nom. Et, si on vous parle régulièrement de la mort de dizaines d’espèces, il faut également savoir que, d’après les dernières études, de nouvelles espèces, elles, seraient en train de naître. Qu’elles soient végétales ou animales.

Des espèces hybrides

Ce sont les animaux du Sud de l’Arctique qui ont été observés. Fonte des glaces, réchauffement climatique … Tout autant de raisons qui les poussent à migrer vers le Nord. Et, selon Brendan Kelly, biologiste à l’Université de l’Alaska à Fairbanks, ce phénomène ne fera que s’accentuer.

 

En cause : le rétrécissement de l’habitat de la faune arctique. D’ici 2050, ce sera une perte de 10 fois sa superficie. Résultat : des rapprochements ont lieu entre des espèces qui, jusque là, ne pouvaient pas se côtoyer.

 

Tant et si bien que les scientifiques ont vu la nature se métamorphoser et donner naissance à des espèces hybrides.

 

Le pizzly : une espèce mi ours blanc, mi ours brun

Si la nature était, jusque là, assez réglementée, il s’est avérée que l’instinct de survie des espèces est encore plus fort que nous ne pouvions le penser :

 

« Vous vous retrouvez donc avec des animaux dont vous auriez dit qu’ils appartenaient à des genres différents mais qui peuvent en réalité avoir une progéniture hybride fertile. Par exemple, nous classons dans des genres différents les phoques du Groenland et les phoques à capuchon. Mais nous les avons vus se reproduire à l’état sauvage« .

 

Et ça, ours blancs et ours bruns l’ont compris. Ensemble, ils ont donné naissance à une nouvelle espèce, le pizzly« Il ne s’agit pas uniquement d’un changement écologique. Il s’agit d’un changement évolutionniste, profondément accéléré ».

 

De là à dire que « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », il y a de la marge. Mais cela pourrait bien-être une bonne nouvelle !

En savoir plus sur : -

Publié par Mélaine le 02 Déc 2018
 
0