Condamné à 25 ans de prison, Rédoine Faïd s’est de nouveau évadé ! (vidéo)

Rédoine Faïd s’est évadé, une fois de plus

Cela faisait à peine deux mois que la justice l’avait condamné à 25 ans de réclusion. Rédoine Faïd est un « braqueur multirécidiviste » décrit comme très dangereux par les autorités. Ce dimanche 1er juillet, ce dernier a donc réussi à s’évader de la prison de Réau en Seine-et-Marne, vers 11h30, avec l’aide de plusieurs complices. Et puis, le braqueur n’en est pas à son premier coup d’essai. En effet, en 2013, Rédoine Faïd avait réussi à s’évader de la prison de Lille-Séquedin. Il avait été de nouveau emprisonné un mois et demi plus tard.

Selon les informations partagées par BFMTV et France 3, les complices qui sont venus aider le braqueur étaient trois et étaient « lourdement armés« . Ils sont venus le chercher en hélicoptère et se sont posés en plein milieu de la cour de la prison. D’après Yohan Karar, secrétaire général syndicat national pénitentiaire, les complices étaient « très entrainés, professionnels et lourdement armés. Ils savaient où ils étaient« . De plus, aucun blessé n’a été recensé et des vidéos de l’évasion ont fuité et se sont retrouvées sur Youtube, comme on peut le voir dans la vidéo juste au-dessus.

 

Une évasion organisée

Après s’être enfuis de la prison, les hommes se sont posés en hélicoptère dans la commune de Gonesse. Ils auraient brûlé l’appareil. Ils seraient ensuite partis, séparés en deux voitures. Les autorités ont retrouvé une des deux voitures, brûlée elle aussi, dans un parking à Aulnay-sous-Bois. Les autorités compétentes sont activement à la recherche de ces individus, principalement dans le Val-d’Oise. D’après la ministre de la Justice, les complices auraient « sans doute repéré les lieux par le biais de drones« . En effet, « il y a quelques mois, les services de l’établissement avaient repéré des drones qui survolaient l’établissement ».

 

La justice avait condamné Rédoine Faïd, en 2017, à 18 ans de prison pour avoir pris d’assaut un fourgon blindé en 2011. Il avait aussi été « l’organisateur » d’un braquage en 2010, qui avait entrainé la mort d’Aurélie Fouquet, une policière municipale. Et en avril 2018, on avait condamné Rédoine Faïd à purger une peine de 25 ans de réclusion. Pour un surveillant de prison qui a connu le braqueur, « c’est quelqu’un qui n’est jamais en conflit avec le personnel, mais dont il faut toujours se méfier. Dans un coin de sa tête, il n’a jamais perdu l’idée de s’évader. Derrières ses bonnes manières – c’est quelqu’un de très poli-, il cachait toujours son jeu« .

 

Source : Huffington Post

hélicoptère, rédoine faid, évasion, prison

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Jeanne Tilly le 02 Juil 2018
0