Science : la reproduction de deux individus du même sexe est-elle possible ?

Halte là ! Nous ne souhaitons pas entrer dans une polémique. Mais en 2018, la question est très sérieuse. Des études ont tenté de savoir si la reproduction de deux individus du même sexe serait possible.

De nouvelles recherches pour de nouvelles attentes

La FIV a 40 ans. Et même si elle a permit de donner naissance à des milliers d’enfants, elle ne répond pas à tous les désirs des couples souhaitant devenir parents.

 

En fait, la FIV ne peut répondre qu’aux couples ayant déjà des gamètes. Or, ce n’est pas toujours le cas. Dans les couples hétérosexuels, il arrive que l’homme ne puisse pas en produire ou que la femme ne puisse pas avoir d’ovule. Il existe également le cas où la femme est ménopausée ou bien celui des couples homosexuels.

 

Jusqu’à aujourd’hui, l’unique solution était celle d’un don d’ovule ou de sperme. Et bien que des milliers d’enfants soient nés de cette forme de reproduction, il faut comprendre que les gamètes sont en pénurie en France. Retardant ainsi, ou annulant, le projet des futurs parents. Un autre souci se pose : le don de gamète d’une autre personne ne permet pas toujours de réaliser le désir d’avoir un enfant qui soit génétiquement lié aux deux parents.

 

La recherche pour la reproduction avance

Un double problème, donc, pour ces futurs parents. Et la science les a bien compris. Bien loin de nous l’envie de débattre sur le sujet.

 

Aussi, le 20 septembre dernier, des chercheurs japonais ont publié les résultats de leurs recherches, dans le prestigieux journal Science. Ils y annoncent leur succès dans la création d’ovogonies. Des ovogonies, ce sont des cellules qui sont capables de devenir des ovules matures et qui viennent de cellules souches humaines.

 

Ces cellules souches humaines sont des cellules souches pluripotentes induites. On vous explique : en 2007, des chercheurs ont découvert qu’une simple cellule somatique du corps, comme une cellule de la peau par exemple, pouvait être convertie en cellule souche. Une cellule souche qui, elle-même, peut être transformée en n’importe quelle autre cellule du corps humain. Elles pourraient donc être utilisées pour créer des gamètes.

 

La reproduction du futur

Admettons que la technique de Gamétogénèse In Vitro (GIV) devienne sûre et efficace, voici donc comment les choses pourraient se produire :

Dans un couple hétérosexuel, si une femme ne produit pas ou peu d’ovules, on pourra alors lui prélever des cellules de peau, qui seront par la suite transformées, grâce à l’injection d’un mélange de gènes, en cellules germinales primordiales. Et grâce à la GIV, les cellules pourraient bien devenir des fœtus !

 

Le prochain pas a effectuer est donc de réussir, pour les médecins, à créer des gamètes du sexe opposé à partir de cellules souches. C’est à dire, dans l’exemple d’un couple de femmes, réussir à transformer les cellules de sa peau en gamètes. Nous n’y sommes pas encore : il faudrait pour cela une reprogrammation génétique. En 2011, des chercheurs avaient réussi à obtenir des cellules germinales primordiales similaires à du sperme à partir de cellules souches humaines … féminines.

 

Si quelques essais ont été concluants sur des souris, il faudra encore quelques années pour qu’un premier test soit fait sur les humains. Mais cela semble fort probable.

En savoir plus sur : - -

Publié par Mélaine le 10 Fév 2019