Des sangliers se baladent les rues de Marseille ! (vidéo)

 

De nouveaux « habitants » viennent montrer le bout de leur nez dans les rues de Marseille. En effet, les sangliers vont bientôt faire la loi dans la cité phocéenne. Ces animaux sauvages viennent se promener à la tombée de la nuit, aux alentours du parc national des Calanques.

 

Des sangliers dans les rues de Marseille

 

Dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 mars, les sangliers ont été remarqués par un automobiliste, alors qu’il passait tranquillement dans les rues de la ville. Il est tombé nez-à-nez avec 3 sangliers qui marchaient en plein milieu de la route. Et il a donc décidé de prendre quelques vidéos afin de partager ce moment insolite. Pour voir ces sangliers, allez jeter un coup d’oeil à notre vidéo !

 

Ces sangliers étaient en train de remonter un boulevard situé dans le 9ème arrondissement de Marseille. Ils n’étaient donc pas très loin du quartier de Luminy, tout près du parc national des Calanques. La promenade de ces 3 cochons sauvages peut s’expliquer par la présence importante de sangliers au sein du parc. Mais même s’ils sont très nombreux dans les alentours, les 3 sangliers présents ce soir-là avaient l’air plus apeurés que l’automobiliste.

 

Des animaux considérés comme « nuisibles »

 

Certaines communes de la région des Bouches-du-Rhône catégorisent ces sangliers comme des animaux nuisibles. En effet, dans les alentours, les sangliers sont de plus en plus nombreux malgré l’autorisation de la chasse qui en abat plusieurs milliers chaque année. Les médias de la région ont apparemment cataloguer de multiples « cas d’accidents et d’agressions ». À la nuit tombée, ces animaux se dirigent vers les poubelles dans l’espoir de trouver de la nourriture. C’est d’ailleurs ce que l’automobiliste a filmer et que vous pouvez constater dans notre vidéo.

 

En 2015, faisant face à de plus en plus de plaintes de la part des habitants de la région, la préfecture avait autorisé la chasse aux alentours de ce quartier. Mais on peut se demander si cela est une bonne solution. Peut-être qu’il faudrait trouver un moyen pour que les Hommes et les sangliers arrivent à coexister.

 

Source : Huffington Post

En savoir plus sur : - - -

Publié par Jeanne Tilly le 11 Mar 2018
 
0