Sophie Marceau, engagée contre l’élevage en batterie, s’adresse aux députés (vidéo)

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Sophie Marceau : un symbole de lutte pour la cause animale

Le projet de loi au sujet de l’alimentation sera examiné demain et l’association L214 vient de publier une vidéo afin de lutter contre les élevages excessif de « poules pondeuses ». Mais cette vidéo est un peu plus particulière que les autres… En plus de montrer d’horribles images d’un élevage de poules dans les Côtes d’Armor, la L214 a aussi amené une invitée spéciale. Sophie Marceau a en effet pris la parole afin d’avertir et surtout solliciter les députés à la cause animale. Cette vidéo est d’ailleurs disponible juste au-dessus.

 

Mais derrière le fait qu’une célébrité montre l’exemple et tente de sensibiliser les gens, Sophie Marceau est tout un symbole. L’actrice est en effet une véritable militante pour la cause animale. À travers son parcours et ses différentes actions, Sophie Marceau a toujours montré son côté amoureuse et protectrice des animaux. Et aujourd’hui, elle nous le montre une fois de plus en collaborant avec l’association L214.

 

L’élevage en batterie : des images insoutenables

En plus de cette intervention, la L214 a aussi montré les images du reportage effectué en mars 2018. Les propriétaires de l’élevage entassent leurs poules dans de minuscules cage, sans ce soucier de leurs graves blessures et du martyr dans lequel elles vivent.

 

Les poules mortes sont mélangées avec les vivantes et bloquent « la circulation des oeufs ». Afin de dénoncer ces horribles pratiques, Sophie Marceau s’est donc adressée aux députés.

 

« Dans quelques jours, à l’Assemblée Nationale, vous serez amenés à vous prononcer pour ou contre l’interdiction de l’élevage des poules en cage. Nous comptons sur vous pour mettre fin à ce supplice vécu chaque année par 33 millions de poules pondeuses. 90% des Français souhaitent cette interdiction. Nous sommes donc très nombreux à demander des changements concrets pour limiter les souffrances des animaux dans les élevages, pendant les transports et dans les abattoirs. »

On espère maintenant que les députés vont prendre en compte l’intervention de l’actrice et choisir judicieusement.

 

Source : Paris Match

Publié par Jeanne Tilly le 21 Mai 2018