La vidéo révoltante d’un bébé tigre maltraité au Parc Saint-Paul

Cela fait une semaine que le Parc Saint-Paul est pointé du doigt pour maltraitance animale. C’est, plus précisément, dans le Parc de l’Oise que ces accusations ont été portées. One Voice, une association de défense des animaux, a déjà porté plainte.

 

 

Le principal concerné par cette affaire est le dompteur, Kid Bauer. Dans les faits, il aurait exhibé, comme un trophée, un bébé tigre, de quelques semaines. Le dompteur a fait passer l’animal de main en main. Sans précaution, les visiteurs adultes comme enfants, pouvaient être photographiés avec, pour un tarif de 10 euros par personne. Dans sa plainte pour maltraitance animale, l’association One Voice pointe la journée qu’a passée l’animal. Elle juge que le félin jouait la mascotte et n’était pas dans de bonnes conditions. Lumières, bruit, foule oppressante, ce bébé était plus effrayé que rassuré. Les spectacles animaliers ne permettent déjà pas aux animaux sauvages de vivre correctement et cette nouvelle attraction n’arrange pas les choses.

>>> À lire aussi : Affreux ! Un éléphant meurt à bout de force et enchaîné dans un parc en Inde

D’autres cas de maltraitance animale au Parc Saint-Paul

La Parc Saint-Paul de l’Oise a aussi été accusé il y a quelques années, de maltraitance animale envers Betty, une éléphante, qui était dans un état déplorable. Des pétitions et manifestations avaient été mises en place. On pouvait constater que l’animal avait une mauvaise condition physique et de vie. Les défenseurs des animaux n’ont pas eu gain de cause car l’animal n’a pas été sorti du parc.

>>> À lire aussi : Une vidéo révèle comment les chiens volés en rue finissent égorgés à l’abattoir puis vendus dans des restaurants indonésiens

Les parcs aquatiques au cœur des sujets de maltraitance

Bien sûr, il n’y a pas que le Parc Saint-Paul qui est au coeur de polémiques. Les parcs aquatiques sont très largement pointés du doigt. Les animaux vivent, là encore dans de mauvaises conditions. Certains sont détenus en captivité et vivent dans des bassins peu adaptés. Malgré ce que veut faire croire les parcs tel que le Marineland d’Antibes ou le Parc Astérix, les animaux ne sont pas heureux dans ces bassins.

>>> À lire aussi : Ils parachutent une poule d’un mini avion télécommandé pour voir si elle survit

En savoir plus sur : - -

Publié par Coralie le 12 Mai 2019
0