La soupe à la chauve-souris est-elle réellement à l’origine du coronavirus ? (Vidéo)

Le coronavirus continue de se répandre. 80 personnes sont décédées et le nombre de cas confirmés ne cesse d’augmenter. La vidéo d’une soupe à la chauve-souris est relayée depuis plusieurs jours, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous. Les internautes pensent qu’elle pourrait être à l’origine du coronavirus. 

>>> À lire aussi : Coronavirus : quels sont les symptômes ?

Le virus est similaire à une souche virale présente chez la chauve-souris

Le coronavirus continue de prendre de l’ampleur. Le nombre de morts vient d’atteindre 80 tandis que les cas confirmés se chiffrent aux alentours de 2800. La ville de Wuhan est considérée comme l’épicentre du virus. 

Pour contrer ce virus, les autorités sanitaires ainsi que les scientifiques cherchent sérieusement l’origine et la nature de ce dernier. 

Publiée dans une revue de l’Académie chinoise des sciences, une hypothèse voit le jour. « Le nouveau virus est très similaire à une souche virale présente chez la chauve-souris. Le volatile serait ainsi ‘le réservoir’ du virus, mais cela ne signifie pas qu’il l’aurait directement transmis à l’homme. »

>>> À lire aussi : Coronavirus : le virus est déjà incontrôlable et les vidéos des hôpitaux inquiètent (Vidéo)

Cette soupe à la chauve-souris est-elle à l’origine du coronavirus?

Cette information n’est qu’une hypothèse. Pourtant, les internautes ont déjà leur coupable : les chauves-souris. Aussi, la vidéo d’une soupe à la chauve-souris a été relayée aux quatre coins du monde. Et pour beaucoup, la propagation du coronavirus et les habitudes alimentaires des habitants de Wuhan sont liées. 

Les images sont issues de Weibo, un réseau social chinois. Les utilisateurs condamnent cette soupe qui, bien que douteuse, n’a pas été analysée. Ainsi, Le Parisien rectifie : « Difficile néanmoins d’incriminer formellement cette soupe, aussi repoussant ce plat puisse-t-il paraître, puisque rien ne prouve que le mammifère a transmis directement le virus à l’homme. »

Une habitante de Wuhan s’est indignée sur Twitter : « Ne postez pas de fake news. À Wuhan, nous n’avons jamais entendu parler de cette soupe. Nous sommes tout autant dégoûtés que vous par cette vidéo. »

La piste d’un autre animal envisagée

Parue dans le Journal of Médical Virology, une autre étude a une hypothèse concernant un autre animal. Elle indique que les codes protéiques du coronavirus ressemblent à ceux chez les serpents. D’autant que les serpents chassent les chauves-souris.

Les rapports ont indiqué que des serpents avaient été vendus au marché de Huanan, principal marché de Wuhan. C’est justement ce lieu fréquenté qui est considéré comme le foyer du virus.

Sur ce marché se vendaient illégalement des animaux sauvages vivants ou congelés dont également des chauves-souris.

>>> À lire aussi : Coronavirus : le patient bordelais, mis en quarantaine, témoigne

Publié par Manon le 27 Jan 2020
0